Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2011

Une chambre pour deux ... (part.1)

 

La brioche arrivant, il a bien fallu pousser les meubles et s'adonner à une partie de Tétris géant pour que tout rentre dans une seule et même chambre (2 lits, une table à langer, un tipi, une montagne de petites voitures, un barbapapa géant - Merci Céline !! - etc.) 
Au final, voici le résultat

IMG_3643.jpg

table de chevet chinée sur Ebay, lit Ikéa

 

IMG_3649.jpg

 Tour de lit Bonton, nuage Emilie sans chichi, doudou moustache KAYATINE (merci Grégoire & Stéphanie), portique IKEA

 

IMG_3655.jpg

Bureau écolier Les Belettes dans le Grenier, cuisinière Vilac

 

 

IMG_3668.jpg

Coussin voiture Bobo chose, chez LFG, gigoteuse le Loup rose à la vanille, Doudou maison  Emilie sans chichi

 

IMG_3684.JPG

 

IMG_3681.jpg

Guirlande origami avec des BD vintage EVA PIM 

 

 

 

IMG_3689.jpg

 Lit VERTBAUDET, Mobile Trousselier, Tipi Petit Colin

 

 

IMG_3691.jpg

Coussin Mémé Ginette

 

 

IMG_3696.JPG

Table à langer Natalys, Vieux bus Fisher Price, Chaise enfant Cosco, table ardoise ZARA HOME KIDS

 

IMG_2646.JPG

 Malle Cyrillus

 

 

IMG_2677.jpg

 

Bibliothèque Fnac Eveil et Jeux et stickers Pomme en ardoise shoppé sur Ebay

 

 

 

A suivre ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:12 Publié dans Home Sweet Home, Jolis Mômes | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

15/06/2011

Cueillis dans une brocante

L'été annonce souvent la saison des brocantes.

Toutefois, je n'ai pas toujours la main heureuse... Et il faut dire que je suis plus souvent occupée à courir après le haricot qui prend la poudre d'escampette qu'à fouiner dans les bacs. 

 

Mais j'ai tout de même réussi à dénicher deux jolies choses dernièrement, et je ne suis pas peu fière de vous les présenter !

 

 

Ma première trouvaille c'est ce fauteuil, acheté pour 3€ lors d'une brocante avec la pro du genre (j'ai nommé Célinette)

Il m'a cependant fallu une bonne dose d'huile de coude pour le faire briller mais ça valait le coup. 

IMG_2594.jpg

 

 

 

IMG_2598.jpg

 

IMG_2601.jpg

 

 

 

Et ma deuxième trouvaille  c'est ce petit landau de poupée, qui sera extra en coffre à jouets. Il faudra juste - quand j'aurai retrouvé l'usage de mes deux bras et que la brioche n'y sera plus lovée - le poncer et le peindre. J'ai hâte !!

Je vous ferai bien sur le "avant" et "l'après"

 

 

IMG_3003.JPG

 

 

IMG_3006.JPG

 

 

IMG_3008.JPG

 

 

 

Avec un peu de chance, je ferai de nouvelles trouvailles prochainement. 

14:08 Publié dans Home Sweet Home | Lien permanent | Commentaires (24) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

12/06/2011

Grâce à vous, le casse tête du lit est résolu !

 

Un grand merci à vous toutes pour vos précieux conseils avisés qui ont permis d’éclairer ma lanterne - C'est rassurant aussi de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas et j'ai pu me nourrir de vos expériences -

Je me suis également rapprochée des professionnels de la petite enfance qui officient dans ma crèche afin de profiter de leur expérience.

 

Toutefois, la solution pour laquelle nous avons opté n'est pas une solution miracle que l'on pourrait calquer sur toutes nos culottes courtes. Le but c'est juste de vous faire part de notre cuisine interne mais pas de me prendre pour Dolto !!

 

Lorsque j’ai demandé conseils aux professionnels de la petite enfance de ma crèche, ces derniers ont insisté sur le fait que l’arrivée d’un petit frère pouvait être une expérience déstabilisante pour un enfant. Jusque là, je m’en doutais un peu et avais essayé d’y préparer le haricot tant bien que mal, mais ce n'est pas toujours facile car le haricot est encore petit.

 

Dans tous les cas, le mot d’ordre donné par la crèche est « éviter les chamboulements lors de cette période ». En effet, le grand va être amené à « partager ses parents » et n’aura donc pas forcément envie de faire « d’autres concessions » (ex. laisser son petit frère s’approprier ses jouets, son lit ou encore sa chambre).
Or, pour le coup, on n’a pas toujours le choix. Dans notre palace parisien de 60m2, impossible que chacun ait sa propre chambre, la cohabitation s’avérait donc inévitable.

 

Alors pour essayer que ça se passe au mieux, voici le plan de bataille que nous avons élaboré :

 

En amont > Avant l’arrivée de la brioche, nous avons pris notre temps et avons « transformé » l’antre du haricot au fur et à mesure. On a dû notamment changer quelques meubles de place pour que tout rentre (une sorte de Tetris grandeur nature) mais on n’a pas touché à son lit (il est resté à la même place et on ne l’a pas changé)

 

IMG_3397.jpg

 


On a décidé aussi de ne pas installer le lit de la brioche tout de suite dans la chambre, on a laissé un espace vide où on a juste mis un transat pour quand même occuper l’espace.

 

IMG_3398.jpg

 

Ca s’est donc fait tranquillement. Si l’écart avait été plus grand, et si on avait senti le haricot prêt, on l’aurait changé de lit quelques mois avant l’arrivée de la brioche. Mais le haricot est attaché à son lit et aime bien se lover la nuit contre ses barreaux. Il n’avait donc pas l’être pressé de passer à un lit  « de grand ». En plus, pour le faire un peu avant l’arrivée de la brioche, il aurait fallu faire la transition à 1 an ½  (pour rappel, ils ont pile 2 ans d’écart) et ça nous paraissait tôt. Et dernier point qui a finit de nous convaincre, vu qu’ils partagent la même chambre, on ne voulait pas que le haricot voit son frère intégrer son propre lit et qu’il ait le sentiment de s’être fait virer. Autant qu’il vive bien la transition dans un lit junior et que ce soit une expérience valorisante et non frustrante pour lui.

 

 

Le jour J > Quand notre belle brioche est arrivée, nous l’avons gardé dans notre chambre pour éviter que ce dernier ne réveille Aloïs toutes les 3H (oui, on oublie vite les réveils toutes les 3H !!!) Il dort donc avec nous, dans notre chambre, dans son petit couffin.

 

Dès qu’il commencera à faire l’ébauche d’une nuit (très vite j’espère), il intégrera l’antre du haricot qui deviendra aussi sienne. A ce moment là, on impliquera Aloïs en lui demandant s’il a envie que son petit frère le rejoigne. Au moindre « oui » concédé du bout des lèvres, on installera le lit de Vadim dans leur chambre. On choisira alors un nouveau lit pour la brioche.

 

Questions pratiques : Pour le lit du coup, on a pévu d’en racheter un quoi qu’il arrive pour la brioche et à la rentrée prochaine, on mettra Aloïs dans un vrai lit, cela coïncidera aussi avec sa rentrée en crèche et c’est en 3ème année qu’ils les font passer dans des lits junior. Comme ça, on le fera en même temps.

Quant au petit lit bébé d’Aloïs, plutôt que de le mettre à la cave pour qu’il y soit oublié, on va le donner aux grands-parents pour qu’il y coule une paisible retraite et qu’il puisse accueillir la brioche de temps en temps ou ses futurs cousins.

 

Comme je vous le disais, il ne s’agit pas d’une solution miracle mais c’est celle qu’on a choisit. Il est vrai que l’arrivée d’un deuxième est un vrai chamboulement pour l’aîné. Je crois qu’on n’avait pas forcément bien appréhendé ça. On a vu quelques changements de caractère de la part du haricot, liés aussi à une lutte de territoire ! Je vous en dis plus là-dessus dans une prochaine note.

 

Et vous, vous avez géré ça comment ou quelle est la solution que vous envisagez ?

 

 

22:11 Publié dans Home Sweet Home, Jolis Mômes | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

19/05/2011

La Grande Vente du Printemps pour une déco vintage à souhait !

 

Ce n'est pas la première fois que je vous en parle, donc vous savez certainement que je suis assez fan de ce que propose les Belettes dans le Grenier : Des meubles abandonnés et rescapés, retapés avec amour et en attente d'une nouvelle famille pour vivre une seconde vie.

 

Et à l'occasion de la Grande Vente du Printemps, les Belettes dans le Grenier ouvrent leur atelier et vous présenteront leurs trésors : un large choix de meubles de métier, de meubles en métal de type industriel, du vintage, des bureaux, des commodes, des armoires, des caisses à jouets, ... de quoi en avoir le tournis !

 

Je ne sais pas vous mais moi, j'espère bien pouvoir m'y rendre avec ma démarche de canard ! (tout dépend de l'arrivée imminente ou non de numérobis)

 

Mais les Belettes ont aussi pensé à celles qui ne pourront pas se déplacer et elles mettront des objets en ligne au cours des 3 jours (certains pourront être expédiables par la Poste)

Pour cela, il faut vous inscrire sur le Groupe Facebook des Belettes et / ou sur leur newsletter.

 

 

invit mai 2011 belettes.jpg

 

 

 

64523870.jpg

 

 

 

----------------------------- ? -----------------------------