Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2017

Un safari à Bordeaux

 

Bordeaux-safari.jpg

 

Dernièrement, je cherchais un guide de Bordeaux à mettre dans l'échoppe, à disposition de nos hôtes, pour les accompagner dans la découverte de la ville.

C'est comme cela que j'ai découvert Bordeaux Safari, un petit guide ludique, qui dévoile sans fard la ville phare du moment. Et moi-même, en tant que bordelaise, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire !

 

Si vous pensez que Bordeaux est une belle endormie, où l'on vient juste se trémousser les orteils au miroir d'eau pour la photo souvenir, vous avez tout faux ! Bordeaux Safari sera parfait pour déjouer tous ces clichés et vous faire découvrir la ville, avec ses qualités comme ses défauts.

 

SAM_7377.JPG

 

Au fil de ses 96 pages, vous trouverez des idées pour occuper efficacement vos journées, au gré de vos envies et des tas de récits pour mieux connaitre son histoire, les expressions des autochtones (Oui, oui, les drolles = enfants et ne vous avisez pas à demander un pain au chocolat à la boulangère)... de quoi vous fondre dans le décor et appréhender la ville comme un grand terrain de jeu.

 

SAM_7381.JPG

Bordeaux Safari, des éditions Deux Degrés, a été rédigé par Mathieu Zimmer & Florian Rodriguez, en collaboration avec l'urbaniste Gabriel Bord et le graphiste Martin Lavielle. J'ai adoré les illustrations, les plans de la ville, le style d'écriture ... bref, une belle réussite à mes yeux.

 

Ce guide se veut ludique et se lit à la manière des "livres dont vous êtes le héros". A vous donc de tracer votre chemin, selon votre humeur du moment et en fonction de l'heure qu'il est. A l'aventure donc !

Je vous conseille vivement de l'ajouter à votre bibliothèque. Il se trouve notamment chez Mollat (pour les bordelais) ou sur le site de éditions Deux Degrés

 

***************************************************************

 

Par ailleurs, j'attends avec impatience la sortie du city guide de Julie Flamingo, qui ne devrait plus trop tarder. J'avais déjà été conquise par celui de Nantes et j'ai hâte de découvrir les pépites qu'elle nous aura encore dénichées. Vivement !

 

Et pour celles qui seraient passées à côté de son city guide de Nantes, filez sur son e-shop prendre le votre !

unnamed2.jpg

 

 

 

 

13:31 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bordeaux safari, city guide, julie flamingo, city guide nantes | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

12/03/2017

Une petite escapade à l'hôtel Henriette

IMG_5709.JPG

 

Cela m'arrive assez souvent de faire des sauts de puce à Paris pour mon travail.

J'en profite généralement pour m'incruster chez les amis / la famille afin de passer de bons moments en leur compagnie. Toutefois, lors de ma dernière venue, j'ai eu envie de m'octroyer un petit plaisir en allant à l'hôtel, et plus particulièrement à l'hôtel Henriette.

 

Il est situé dans le 13ème arrondissement, rue des Gobelins, un quartier que je connais peu, ayant plutôt mes habitudes rive droite. Toutefois, j'avais bien envie de le découvrir, d'autant plus que c'est dans ce même quartier que se sont installés de très bons amis.

Par ailleurs, il recèle de trésors, telle que la Butte aux Cailles, où règne un esprit village et où l'on peut découvrir de jolies petites maisons d'ouvrier aux couleurs pastel (la rue Dieulafoy est à ne pas manquer !), sans parler de la cité florale avec ses airs bucoliques et son ambiance champêtre.

 

IMG_5677.JPG

IMG_5681.JPG

 

L'Hôtel Henriette a été décoré par la propriétaire Vanessa Scoffier, ex styliste mode. Il faut dire que cette trentenaire a mis beaucoup d'énergie et d'huile de coude pour rénover cet hôtel et les 32 chambres qui le composent.

Chaque chambre, dont la décoration a été savamment choisie, raconte une histoire singulière. Aucune n'est identique, chacune cultive sa différence.

 

 

D'ailleurs, en arrivant, j'avais hâte de découvrir la chambre qui allait être mienne le temps d'une nuit.

  

 

IMG_5700.JPG

 

Il y a aussi le patio / jardin d'hiver dans lequel on peut s'adonner à la flânerie et un salon bibliothèque où l'on peut se caler dans un confortable canapé pour bouquiner.

 

Le matin, vous pouvez vous rendre dans la cuisine afin de profiter d'un copieux petit déjeuner. Seul regret toutefois : l'absence de restaurant pour déjeuner / diner. En effet, on s'y sent tellement bien qu'on aimerait prolonger l'expérience le temps d'un repas.

 

IMG_5703.JPG

 

IMG_5704.JPG

 

 

De mon côté, la magie a opéré tout de suite.

 

L'ambiance est chaleureuse et on a l'impression d'arriver dans une chambre d'amie, où la déco a été choisie avec soin. On y retrouve de jolies pièces chinées, des peintures géométriques qui donnent tout de suite du caractère à la chambre, des draps en lin dans lesquels on a envie de plonger, des lampes rétro, ...

 

Il faut dire que la maitresse des lieux adore écumer les brocantes à travers le monde et dénicher les pièces qui feront mouche. Chaque détail a été pensé avec soin et tout se marie parfaitement, créant une douce alchimie.

Et il y a des idées déco que l'on peut aussi piquer pour réaliser chez soi, comme les peintures.

 

 

 

 

 

SAM_6669.JPG

SAM_6649.JPG

SAM_6677.JPG

 

IMG_5685.JPG

SAM_6680.JPG

 

 

Concernant le prix, ce  fut vraiment la bonne surprise !

En effet, on peut trouver des chambres à partir de 89€ (petites chambres en lit simple), jusqu'à 169€ pour la chambre de 4 communicante. Des prix qui sont vraiment très compétitifs, notamment au regard de son emplacement et de sa déco soignée.

 

 Et pour vous donner un avant goût des autres chambres, voici quelques photos supplémentaires prises sur le site de l'hôtel (@ Hervé Goluza)

 

hotel henriette,paris,week-end

 hotel henriette,paris,week-end

hotel henriette,paris,week-end

 

hotel henriette,paris,week-end

 hotel henriette,paris,week-end

hotel henriette,paris,week-end

hotel henriette,paris,week-end

 

Hôtel Henriette, 9 rue des Gobelins, Paris 13ème

A partir de 89€ la chambre simple, 109€ la chambre double et 169€ la chambre communicante

Petit déjeuner offert la première nuit si l'on réserve en ligne

 

 

10:31 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hotel henriette, paris, week-end | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

15/01/2017

Un week end à Biarritz #1

SAM_6293.JPG

 

Cela faisait bien longtemps que nous avions envie de découvrir Biarritz, de nous balader dans la ville, de déambuler le long des sentiers menant au phare, ou encore d'admirer les surfeurs partir à l'assaut des vagues.

 

Biarritz étant tout juste à 2H de voiture, cela en fait une destination de choix pour les bordelais ;)

A la base, nous avions prévu d'y aller un peu avant Noël, histoire de nous retrouver tous les 4, au calme, avant d'être pris dans la frénésie des fêtes. Mais ça, c'était avant que les virus ne s'incrustent et n'en décident autrement.

 

Du coup, nous avions dû reporter nos projets. Mais autant dire que nous n'avons pas attendu longtemps avant de reprogrammer notre rendez-vous manqué.

 

Avant de partager avec vous nos bonnes adresses du week-end, je voulais vous présenter le petit nid douillet qui nous a abrité. Il s'agit d'un appartement AirBnB, que vous pouvez aussi retrouver sur Instagram, sous le nom de BedInBiarritz.

Ce fut vraiment une chouette surprise !

 

SAM_6390.JPG

 

SAM_6202.JPG


Hélène, la maitresse des lieux, nous a accueilli avec beaucoup de chaleur.

Et elle a toujours cette petite attention qui fait mouche, puisqu'une galette des rois nous attendait sur la table, au grand bonheur de nos mini gourmets !

 

SAM_6255.JPG

 

Elle a également pris le temps de nous faire la visite de son ancien atelier de mécanique, entièrement rénové, avec beaucoup de goût et en veillant à garder l'âme du lieu. Les matières, les meubles, les couleurs, ... le tout forme une jolie alchimie qui fait qu'on s'y sent merveilleusement bien.

Et Hélène a le souci du détail et de notre bien être. Les tiroirs contiennent des Légo ou encore des animaux en plastique, de quoi occuper nos petites têtes blondes et nous garantir un peu de tranquillité !

 

 

SAM_6330.JPG

SAM_6264.JPG

 

 Hélène a également  pris le temps de nous conseiller de bonnes adresses, que nous avons bien entendu testées et qui étaient PARFAITES !

Et l'appartement est idéalement situé, à 5 minutes à pieds de la Grande Plage et du centre. Un vrai bonheur !

  

SAM_6337.JPG

SAM_6345.JPG

SAM_6360.JPG

 

SAM_6380.JPG

SAM_6306.JPG

 

IMG_5027.JPG

 

Enfin, Hélène a pensé son appartement comme une galerie, mettant en avant ses créateurs coups de cœur.

En ce sens, vous y retrouverez notamment les magnifiques créations de Maison Léone parsemées par-ci, par-là (d'ailleurs, je vous montre très vite celle que nous avons adoptée ici !)

 

SAM_6443.JPG

 

Pour  celles qui le souhaitent (et vous êtes nombreuses à me l'avoir demandé) voici le lien vous permettant de réserver ce joli petit nid douillet, le temps d'un week-end ou plus !

 

Encore un grand merci à Hélène et, une chose est sure, on se reverra très vite !

Nous avons en effet hâte d'y retourner :)

 

20:55 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bedinbiarritz, biarritz, cityguide, un week-end à biarrtiz, airbnb | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

27/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 13 (Santa Barbara) / Jour 14 (Palm Springs) / jour 15 (Joshua tree)

IMG_3125.JPG

 

SANTA BARBARA 

 

Nous sommes arrivés à Santa Barbara en milieu d'après-midi. La route fut un peu longue depuis Big Sur.

Nous avons cherché notre camping pour installer notre tente. Nous avions réservé à Los Padres et ce fut la grosse surprise en arrivant : il était désert !! complètement désert ... Pas une tente à l'horizon... juste un petit écriteau avec notre nom, indiquant notre emplacement.

La rivière censée couler en son coeur était asséchée et la forêt fermée en raison de risque important de feu. Nous étions donc les seuls à nous être aventurés ici.

 

Etant donné que les sentiers de randonné étaient fermés, nous avons filé sur la plage à Santa Barbara pour nous dorer la pilule. Puis, nous avons arpenté les rues dans le centre. Je me suis notamment arrêtée dans une brocante où j'ai acheté une vieille raquette en bois, comme celle que brandissait ma grand mère à chaque fois qu'elle partait sur les cours. 

Enfin, nous avons dîné dans un restaurant appelé shellfish situé au bout de la jetée. Nous y avons dégusté des pâtes aux homard. Un délice !

 

Le soir, en rentrant au camping, le petit croissant de lune n'éclairait pas beaucoup. Il faisait nuit noire ! Nous étions heureux de voir que le camping n'était plus aussi désert ! Deux anglais y avaient aussi planté leur tente. Nous avons monté la notre à la lumière des phares de la voiture et nous nous sommes endormis, profitant bien de notre dernière nuit de camping !!

 

Le lendemain matin, à notre réveil, nous avons plié bagage à la fraîche, en veillant à ne pas réveiller nos seuls voisins, puis nous avons repris à route pour Palm Springs. 

 

SAM_5044.JPG

IMG_3547.JPG

dood2.jpg

 

PALM SPRINGS

 

 

Peu après midi, nous sommes arrivés à l'hôtel : le Saguaro.

Il est très coloré, ludique et il est difficile de résister à sa grande piscine pleine de ballons !  (Nous avions longuement hésité avec le Orbit In qui semble très sympa également)

Nous étions bien décidés à en profiter un peu et à nous laisser aller à un peu de farniente :)

Après quelques plongeons, un peu de bronzette sur les grands matelas disposés tout autour de la piscine, nous sommes allés dîner dans un petit restaurant.

 

Notre journée à Palm Springs aura donc été calme, reposante, placée sous le signe de la farniente.

 

IMG_3147.jpg

IMG_3314.JPG

IMG_3185.JPG

 

FullSizeRender-40.jpg

IMG_3174.jpg

 

 

 

JOSHUA TREE

  

Le matin, en quittant Palm Springs, nous prenons la direction de Joshua Tree, un parc national qui couvre 2 déserts. Il tient son nom de l'arbre qu'il abrite, facilement reconnaissable. Vous le verrez sur la première photos ci dessous ;)

Lorsque l'on a préparé notre road trip, nous avons vu que beaucoup de personnes hésitaient à ajouter Joshua Tree à leur feuille de route. De mon côté, j'aurais envie de vous dire : foncez !!

Les paysages sont assez lunaires, différents de ce que nous avions vu jusque là. Notre seul regret : ne pas être restés le soir pour voir le soleil se coucher. Cela doit être magnifique ! Même si le soir, les tarantules viennent rendre des visites ^^ 

 

Nous avons commencé par une randonnée (Ryan mountain) nous permettant de grimper tout en haut d'une montagne et d'avoir une magnifique vue plongeante sur la vallée. Nous avons ensuite escaladé de gros rochers qui parsèment le parc. C'était assez amusant.

En fin d'après-midi, nous avons pris la route pour notre destination finale : LOS ANGELES 

 

 

IMG_3220.JPG

IMG_3241.JPG

IMG_3235.JPG

IMG_3313.JPG

IMG_3269.JPG

IMG_3329.JPG

IMG_3280.JPG

----------------------------- ? -----------------------------

24/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 11, 12 (Big Sur)

 

IMG_3046.JPG

 

Pour rejoindre Big Sur depuis San Francisco, nous avons emprunté les petites routes côtières, sinueuses, verdoyantes. Quel bonheur de reprendre ce bol d'air, cette dose de chlorophylle après les jours passés à Las Vegas et San Francisco.

 

Niveau hébergement, nous avions réservé une petite cabane en bois, bien douillette, au milieu des bois (Camping Riverside), où coulait une rivière. Un cadre vraiment magnifique, reposant, ressourçant ! 

Dans la cabane, juste au dessus de nos têtes, grâce à une partie du toit en verre, nous pouvions contempler l'ombre des arbres se balancer, avant de nous endormir profondément.

  

IMG_3031.jpg

IMG_2911.jpg

 

IMG_3020.JPG

IMG_3013.jpg

 

Le matin, nous avons pris un petit déjeuner chez Big Sur Bakery. Je vous conseille vivement d'aller y faire un tour ! Les viennoiseries sont à tomber ainsi que les cafés !

 

FullSizeRender-39.jpg

IMG_3012.JPG

 

 

Après, nous sommes partis à l'aventure :)

Pour commencer, nous sommes allés voir le Bixby Bridge, un des plus hauts ponts à portée simple au monde. Il fut bâti par des prisonniers désireux d'écourter leur peine grâce à la sueur de leur front.

Puis nous sommes allés au Andrew Molera State Park. Il tient son nom du premier fermier qui a eu l'idée de planter des artichauts en Californie. Nous avons suivi un petit sentier de 1,6 kilomètres qui nous a conduit jusqu'à une plage, où nous nous sommes posés pour écouter le bruit des vagues s'écraser contre les rochers. 

 

IMG_2923.jpg

IMG_2936.jpg

 

Ensuite, nous avons repris la voiture pour aller à Pfeiffer beach. Celle-ci est réputée pour son sable violet et pour son arche naturelle, qui semble ouvrir une porte vers le grand large. Le spectacle était joli mais il y avait un sacré vent. Les grains de sable, balayés par le vent, venaient fouetter nos jambes.

 

IMG_2962.jpg

 

Nous ne nous y sommes donc pas attardés et avons filé vers notre prochaine étape : la cascade de Julia Pfeiffer Burns State ParkLe spectacle était saisissant. Nous observons d'en haut cette petite crique aux eaux turquoises où déferlent des chutes d'eau. Un paysage de carte postale !

 

IMG_2997.JPG

 

Nous gardons vraiment de jolis souvenirs de nos balades, le long de la côte et de son côté sauvage. Nous en avons pris plein les mirettes pendant ces deux jours.

 

IMG_2931.jpg

IMG_3074.JPG

SAM_5028.JPG

SAM_5029.JPG

SAM_5041.JPG

21:22 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : road trio usa, road trip américain, ouest américain, big sur | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

22/11/2016

Road trip aux Etats Unis : Jour 10 et 11 San Francisco

 SAM_4949.JPG

Pour notre premier jour à San Francisco, nous nous sommes levés tôt pour aller faire une excursion en bateau, dans la baie de San Francisco.

Nous avons commencé par amarrer sur Angel Island, la plus grand ile de la baie de San francisco, qui offre des points de vue magnifique sur la ville. Auparavant, cette île servait de base militaire, puis elle fut une station d'immigration avant de devenir un parc national. L'île est magnifique : assez sauvage, verdoyante et on prend plaisir à contempler les voiliers glisser sur à baie.

Nous avons même observé le Golden Gate (fameux pont rouge) avec une biche et son bébé juste à côté de nous ! Toutefois, il y règne aussi une ambiance assez étrange, voire inquiétante. Au fil de notre balade, nous tombons sur de vieux bâtiments abandonnés, usés par le temps. On verrait presque les fantômes aux fenêtres ;)

 

Puis, nous sommes repartis en bateau pour aller visiter Alcatraz, une ancienne prison américaine, surnommée "le rocher". On y a enfermé les plus grands criminels dont Alcapone. Nous avons fait la visite avec un audio guide, ce qui nous a permis d'entendre les témoignages d'anciens détenus et gardiens. D'ailleurs, le jour de notre visite, un ancien détenu était venu dédicacer son livre, relatant sa propre expérience. C'était un petit escroc mais comme il était devenu un pro de l'évasion, il a fini dans la prison réputée comme la plus sécurisée d'Amérique.

Puis, avec le temps, la prison a vieilli, les bâtiments se sont abîmés et Kennedy, en tant qu'ancien président des Etats-Unis, a décidé de fermer la prison et de mettre davantage l'accent sur la réhabilitation des détenus, avec des prisons plus adaptées. En tout cas la visite était impressionnante et riche en enseignements !

 

Une fois revenu à l'embarcadère nous avons sauté dans un taxi pour aller voir les "painted ladies", à Alamo Square. Ce sont des maisons typiques de San Francisco. Nous avons ensuite déambulé dans la ville ville. Les avenues montent et descendent en permanence car la ville a été construite sur des collines. Du coup, la marche et / ou le vélo sont un peu plus sportifs !

 

Nous avons également été à Bakker Beach pour aller voir le soleil se coucher sur le golden brigde. C'était magnifique ! Je vous le conseille vivement même si nous avons eu un peu froid à cause du vent frais qui soufflait sur nous. En tout cas nous avons pu voir la "star locale", à savoir un loup de mer ayant élu domicile sur cette plage.

 

 

IMG_2786.jpg

IMG_2776.JPG

IMG_2781.JPG

 

SAM_4893.JPG

 

IMG_2685.jpg

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

SAM_4928.JPG

IMG_2628.JPG

IMG_2715.JPG

IMG_2718.JPG

IMG_2768.jpg

IMG_2725.jpg

IMG_2727.jpg

 

Pour notre deuxième jour, nous avons profité de la ville en déambulant dans les quartiers qu'on nous avait recommandé, notamment Castro ou encore Mission District. Ils sont parsemés de petites boutiques sympa et de chouettes endroits où aller boire un café. La ballade est donc assez plaisante :)

Ce jour là, on a opté pour le bus pour nous déplacer mais on a un peu regretté. Le bus transportait essentiellement des marginaux et SDF. Pour être honnête, on ne s'est pas sentis super à l'aise avec notre panoplie de touriste en goguette. Au final, on a pris des taxis pour les longs trajets et on a beaucoup marché. On a préféré abandonner le vélo car je ne me sentais pas gravir toutes les montées (j'avoue !)

 

 

SAM_4976.JPG

SAM_4956.jpg

SAM_4974.jpg

SAM_4987.JPG

SAM_4947.JPG

 

En quittant San Francisco, nous avons été un peu mitigés (même s'il serait très présomptueux de dire que nous avons pu nous faire une opinion réelle sur la ville en 2 jours !)

D'un côté, nous avons aimé voir ses rues, bordées de maisons colorées, qui montent et descendent, offrant souvent des panoramas à couper le souffle, ou encore ses petites îles sur la baie et leur histoire singulière.

Mais d'un autre côté, nous avons moins aimé cette brume insistante, ce vent frais et ces températures rafraîchissantes. Et, surtout, nous avons été marqués par le nombre de personnes démunies errant dans la ville, souvent sous l'emprise de la coke. Autant dire que cela altère complètement leur comportement (mouvements saccadés, spasmes, ...). Je ne me suis pas toujours vraiment sentie en sécurité, notamment face à des personnes qui paraissaient tout à fait imprévisibles et "hors d'elles-mêmes". Au final, dans San Francisco deux mondes semblent se côtoyer sans jamais se croiser.

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

Quelques bonnes adresses :

Pour le shopping > Little Paper Shop 855 Valencia Street (pour la déco, la mode, ...) // Aggregate Supply (pour la mode) // Dijital fix (pour le son) // Paxton Gate Home pour le cabinet de curiosité et la déco

Pour se balader > Nob Hill (la coline la plus haute) // Telegraph Hill pour la vue sur la ville // Painted House pour admirer les jolies maisons colorées // Bakker Beach pour admirer le pont depuis la plage, en compagnie du loup de mer // Angel Island sur la baie pour gouter à son atmosphère aussi paisible qu'inquiétante // Twins Peaks pour la jolie vue

Pour découvrir > Alcatraz pour connaitre l'histoire singulière de cette prison

Pour boire et manger  > Blue Bottle Cafe (pour des cafés délicieux accompagnés de quelques mignardises) // Hearth Coffee Shop pour une pause gourmande //

 

 

Enfin, niveau hôtel, on a opté pour le ZETTA HOTEL.
Et je le recommande sans hésiter ! On a notamment adoré le 1ere étage dédié aux jeux, avec photomaton, billard, table de ping pong, consoles ... Et pour la déco, on était pas en reste non plus.

Bref, un très bon rapport qualité / prix

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

road trip américain,road trio ouest etats unis,etats unis

 

 

 

22:41 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : road trip américain, road trio ouest etats unis, etats unis | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

16/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 8 et 9 (Las Vegas)

 

SAM_4820.JPG

 

Pour arriver à Las Vegas, on emprunte une route où se succèdent des paysages arides, désertiques. On a du mal à réaliser qu'à quelques miles de là, on va arriver à Las Vegas, où les fontaines vont jaillir de terre, où l'on pourra aller voir des dauphins, où l'on pourra sauter à l'élastique du 108 ème étage d'une tour, ou encore assister à une représentation du cirque du soleil, ...

 

Oui, difficile à imaginer quand on traverse ces route  bordées de cailloux et de petits arbustes, sous une chaleur de plomb.

Puis, finalement, la ville se dessine au loin et semble sortir de terre.

 

Les néons clignotent de partout, sous une cacophonie générale : ça crie aux machines à sous, ça rigole fort dans les rues, ça hèle les taxis ... On ne sait plus où regarder et quoi écouter. Les personnes que l'on y croise sont aussi très différentes. Les hommes d'affaire se mélangent aux jeunes fêtards avides de sensations fortes, mais aussi aux touristes en goguette, etc.

 

IMG_2583.JPG

IMG_2521.jpg

IMG_2590.JPG

 

À Vegas nous avons logé au Palazzo qui, comme son nom l'indique, est inspiré de l'architecture italienne. Ils sont même allés jusqu'à faire une réplique des canaux de Venise et de la place Saint Marc au 1er étage de leur centre commercial ! La réplique est assez fidèle. Le plafond ressemble à un ciel bleu avec des nuages, des gondoliers emmènent les touristes faire un tour .... On pourrait, l'espace d'un instant se croire à Venise.... Mais la copie revue par Vegas est évidemment bien moins plaisante que l'originale !! 

Notre chambre était au 34 ème étage, dans une suite de 60m2. Ca nous changeait du camping :)

 

IMG_2586.jpg

IMG_2531.jpg

 

La journée, nous nous sommes baladés le long de la grande avenue traversant Las Vegas. Nous avons fait un tour de la Grande Roue (High Roller) au coucher du soleil et avons pu alors embrasser la ville du regard et mieux l'appréhender.

Après, nous avons fait un tour au Stratosphère, la tour blanche d'observation la plus haute des États Unis. A son sommet, il y a un grand 8, un manège ascensionnel et même la possibilité de faire un saut à l'élastique du 108 ème étage. De mon côté, je me serais bien laisser tentée par le Grand 8 mais le brun n'était pas réellement convaincu :)Nous avons également tenté notre chance, dans la ville du jeu, mais sans grand succès !

 

IMG_2556.JPG

 

SAM_4831.JPG

SAM_4834.JPG

 

Après une bonne nuit, nous avons de nouveau déambulé dans la ville. Lors de cette promenade, nous avons longé les luxueux hôtels, notamment le Caesar Palace (où à été tourné very bad trip), ou encore le Bellagio. C'est ce dernier que nous avons préféré, pour sa grande serre intérieur. A Vegas, la visite des palaces reste souvent l'attraction n°1. Il faut dire qu'ils rivalisent outrageusement de faste, faisant la course à qui sera le plus grand, à qui proposera le meilleur show.

 

La chaleur était écrasante à Vegas. Nous étions d'ailleurs surpris de voir à quel point la ville défie l'environnement pour se hisser parmi les plus grandes villes touristiques.  En effet, dans ce désert aride, ils n'ont pas hésité à mettre un lac artificiel, des fontaines, des serres maintenues à 18°, ... nous n'avons pas pu nous empêcher de nous dire que tout se faste était bâti contre tout bon sens écologique.

 

SAM_4879.JPG

SAM_4874.JPG

SAM_4875.jpg

 

 

Puis, en fin de matinée, nous nous sommes dirigés vers l'aéroport, destination SAN FRANCISCO

Le vol intérieur ne nous est pas revenu très cher, en revanche, les prix allaient du simple au double en fonction des jours. Nous avons donc bien planifié notre périple pour tomber sur les meilleurs tarifs. En revanche, même avec des prix bas, n'oubliez pas de compter les surcoûts liés à vos bagages !

Je vous détaillerai San Francisco dans la prochaine note :)

To be continued ...

17:51 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : road trip, etats unis, las vegas | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

08/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 6 (Bryce Canyon) jour 7 (Zion)

 IMG_2062.JPG

 

Allez, je vous rembarque avec  moi pour la suite du road trip ! :)

 

Nous avons fait pas mal de route pour rejoindre Bryce Canyon depuis Canyonlands : 4h de voiture 

Mais à l'arrivée, nous avons été récompensés ! Le site est incroyable, c'est un vaste amphithéâtre naturel dont les pentes ont été sculptées par l'érosion. Les couleurs sont saisissantes : le vert des conifères, le blanc et ocre des rochers et le bleu du ciel, parsemé de nuages blancs.

Un délice à regarder !

 

IMG_2267.JPG

SAM_4725.JPG

IMG_2276.JPG

 

 

Nous avons surtout marché dans le site.

Nous sommes partis de tout en haut et avons descendu à travers des petits sentiers pour nous retrouver tout en bas, dans l'amphithéâtre. La vue d'en haut est impressionnante car on voit toutes ces falaises se dresser de manière inégales.

Et la vue d'en bas est tout aussi saisissante. On y est à l'abri du vent, dans un cocon de verdure et de rochers.

La balade à duré au moins 4h. On s'est arrêté à des points de vue pour prendre le temps de s'imprégner des lieux. Attentions toutefois si vous avez le vertige ou si vous êtes avec de jeunes enfants car certains sentiers ne sont pas sécurisés. On se retrouve du coup face à des décrochés vertigineux.

 SAM_4786.jpg

 

SAM_4791.JPG

 

 

SAM_4752.JPG

SAM_4749.JPG

 

SAM_4759.JPG

SAM_4769.JPG

 

Le temps à Bryce Canyon est souvent capricieux. C'est notamment lié à l'altitude : 2300 mètres d'altitude. De notre côté, nous avons eu de la chance car, même si le temps a été nuageux, nous avons gardé une super visibilité (ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas, les rochers jouant souvent au cache-cache avec la brume). Et n'oubliez pas de prendre un bon pull car, en altitude, les températures peuvent vite baisser

Le soir, nous voulions rester profiter du coucher de soleil mais la marche nous avait épuisée et nous avons eu envie de rejoindre notre hôtel pour nous reposer.

SAM_4813.JPG

IMG_2337.JPG

 

En fin de journée, nous sommes donc arrivé dans un petit motel, le Parry Lodge, à Kanab.

Celui-ci est très sympa et vraiment dans l'esprit Far West. Il fut d'ailleurs le repaire des stars et acteurs en tournage. Vous pouvez donc dormir dans la chambre qu'a occupé John Wayne ou encore Franck Sinatra. L'hôtel semble s'être figé dans le temps, avec un charme désuet auquel on ne peut résister (mais rassurez-vous, il y a évidemment tout le confort moderne attendu !)

En face de l'hôtel, dans une grange improvisée en salle de cinéma, où ils projettent de vieux Western. Les quelques vieux fauteuils présents, le bar en bois, la selle de cheval posée nonchalamment ... tout ça donne le sentiment d'être dans un saloon.

Puis, nous avons diné au Iron Horse à Kanab, un petit restaurant de cowboy. Un chanteur entamait des reprises de Johnny Cash, accompagné de sa guitare et le chapeau planté sur la tête. C'était une super ambiance !

 

IMG_2357.jpg

 

 

IMG_2345.jpg

IMG_2507.JPG

 

Le lendemain matin, nous avons pris la route en direction de Zion (à 30 min. de notre Hôtel),

  

IMG_2500.JPG

 

Jour 7 : C'était notre dernier jour dans un parc et nous avions bien envie d'en profiter avant de rejoindre la frénésie des villes !

Ce qui nous marqué en arrivant à ZION, c'est le changement de "décor". Les panorama ocres, quasi désertiques, ont laissé place à des paysages de montagne, verdoyants, où coule une rivière et se déversent des cascades.

 

IMG_2415.JPG

IMG_2383.jpg

Nous avons commencé par une marche d'1h et demi sur des petits sentiers escarpés, à flanc de montagne, dévoilant des points vues magnifiques. Nous avons vu découvert des cascades, nichées en plein coeur de la montagne.

Puis, nous nous sommes lancés à l'assaut de "THE NARROWS", une randonnée de plusieurs heures, le long d'une rivière bordée par la montagne. Nous nous sentions tout petit, au creux de cette montagne. Pour avancer, nous avons souvent dû aller dans la rivière. Avec un bâton, nous tâtions le sol pour nous assurer de garder toujours pied. En effet, le sol pouvait parfois se dérober d'un coup, il fallait donc avancer pas à pas, précautionneusement. Le courant aussi etait assez fort, rendant parfois notre progression difficile. Mais quel spectacle !! Nous en avons pris plein la vue pendant ces 3h de randonnée. Cela méritait bien de transpirer un peu !

IMG_2433.jpg

IMG_2437.jpg

IMG_2449.jpg

IMG_2464.jpg

IMG_2466.jpg

IMG_2509.JPG

Et surtout, nous avions presque le sentiment d'être seuls au monde ! Les cars de touristes restaient aux abord du lac et ces derniers n'osaient pas s'aventurer au coeur de la montagne. Tant mieux pour nous et tant pis pour eux !

Le soir, nous étions éreintés par ces heures de marche. 

 

 

Prochaine étape : Las Végas. Autant dire qu'on s'attendait déjà à un contraste fulgurant ! 

 

----------------------------- ? -----------------------------

29/10/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 4 (Monument Valley) jour 5 (Canyonlands)

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

 

Pour ce jour 4, nous foulons le sol Navajo, à la frontière entre l'Arizona et l'Utha.

Mythique pour ses décors de Western, Monument Valley nous a surpris par sa grandeur et ses étendues : des paysages à perte de vue.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

En arrivant, nous avons tout d'abord planté notre tente. Le brun nous a dégoté un petit camping (The View Campground) où se dressent une petite dizaine de tentes. On est tout simplement impressionné en découvrant l'endroit car il se trouve vraiment au pied des grands rochers, connus pour leurs formes singulières. Ce camping n'était même pas indiqué dans nos guides ... et pourtant ! Il vaut sacrément le détour. Il offre une vue unique, encore plus incroyable que celle offerte par l'unique hôtel à proximité (un hôtel écologique, qui se fond dans le décor)

Cela mérite amplement le fait de se mettre au camping, même pour les plus hésitants ! Par ailleurs, il y avait un peu plus haut, un espace douche et toilettes, impeccable. Tout le "confort" attendu. En revanche, comme indiqué sur la note "conseils" que je vous ai faite, pensez à le réserver bien à l'avance !

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

La journée, à bord de notre voiture, nous avons suivi un parcours, le Valley Drive Road, d'une trentaine de kilomètres environ, nous faisant découvrir les différentes falaises couleur ocre. Nous nous sommes fréquemment arrêtés pour mieux regarder les paysages et marcher un peu. Pour ceux qui le souhaitent, il y a même la possibilité de garer la voiture et de la troquer contre un cheval pour une petite randonnée équestre (mais la prestation n'est pas donnée !)

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Le soir, nous avons regardé le soleil se coucher sur les falaises et les inonder de lumière : magique ! Après, pour éviter de reprendre la voiture et sortir du parc, nous avons commandé à emporter au restaurant de l'hôtel, à côté (vous ne pouvez pas manger sur place car c'est réservé aux clients mais vous pouvez prendre à emporter, c'est bon à savoir. Et, un conseil : ne prenez qu'1 part pour 2 ! Les portions sont gargantuesques et nous avons jeté la moitié de nos assiettes ...)

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Le lendemain matin, le réveil face à ce décor a été fabuleux. Avec le décalage horaire, on s'est réveillé 20 minutes avant le lever du soleil du coup on l'a vu sortir de terre et chasser la lune. Cette nuit en camping était magique.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Puis,  nous avons repris la route pour Canyonlands. Ce site est moins fréquenté par les touristes (notamment par rapport à Arches) et nous avions le sentiment d'être un peu seuls au monde !

Nous sommes allés à Deadhorsepoint. La légende veut que cela s'appelle comme ça car un cowboy y aurait parqué des chevaux sauvages qu'il aurait oublié là. Ces derniers seraient morts de soif à la vue de la rivière en contre bas.

Le panorama dévoile des falaises ocres et des bassins de récupération d'eau de pluie, bleus vifs. Un beau contraste de couleurs.

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

On a emprunté un chemin de randonnée qui part du visitor center et qui s'étend sur 5 miles (soit 8km) à flanc de falaise, sous un ciel bleu sans nuage. Nous n'avons quasiment croisé personne le long de notre marche. Nous nous sommes beaucoup arrêtés pour observer le paysage et boire de l'eau.

 

Puis, nous nous sommes lancés sur le Shafer Trail à bord de notre 4X4 (oubliez si vous êtes en berline car il s'agit d'un sentier escarpé et cabossé). C'est une ancienne piste qui était utilisée par les cowboys, puis les mineurs. Si vous êtes sujet au vertige, il vaut mieux passer votre chemin. Nous avons descendu des pistes escarpées, au milieu de nul part, en longeant le fleuve Colorado. Magnifique ! C'est notamment sur ce site qu'à été tourné la scène finale de Thelma et Louise. Durée de la balade : 2H. Elle nous a également permis de rejoindre Moab, ville dans laquelle nous avions prévu de passer la nuit.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

 

Le soir, nous avons dormi dans un hôtel (Confort Inn de mémoire). Il était confortable, à prix "correct" (de mémoire 180$) et il était bien situé pour repartir le lendemain, mais sans véritable charme. Toutefois, après plusieurs nuits de camping, ça faisait du bien de retrouver un vrai matelas et une salle de bain digne de ce nom :) C'est tout ce qu'il nous fallait !

12:43 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etats-unis, road trip, ouest américain, monument valley, canyonlands | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

25/10/2016

Road trip aux Etats-Unis : jour 1 (Phoenix) / jour 2 (Grand Canyon) / jour 3 (Lake Powell / Page / Antelope Canyon)

 

Comme promis, je reviens un peu plus en détail sur les différentes étapes de notre parcours pour partager avec vous nos bonnes adresses, bons plans, ...

 

IMG_1697.JPG

 

Tout d'abord, nous sommes arrivés à Phœnix en soirée, à 20H heure locale. J'avoue que j'étais épuisée par notre long voyage (Bordeaux > Paris > Minneapolis > Phœnix), je me suis donc effondrée de sommeil dans mon lit. Nous avons opté pour un hôtel (Hampton Inn) parfait pour passer une bonne nuit récupératrice et assez bon marché (100$ de mémoire). Il avait tout ce qu'il faut à côté (stations services, restaurants, ...) et surtout, il nous mettait sur le bon chemin pour repartir le lendemain matin.

 

 

A notre réveil, nous avons pris la route. Nous avons pu observer les nombreux cactus qui bordaient la route. Cela nous a mis dans l'ambiance tout de suite  ! Après quelques heures de voiture, nous sommes arrivés à GRAND CANYON.

Nous avons fait une halte au camping, le MATHER CAMPING installé en plein milieu du parc, afin de valider notre réservation et avons installé la tente (nous avons opté pour un modèle "facile à monter" chez Décathlon et elle était parfaite, même pour des "bras cassés" comme nous ^^)

Je vous conseille de vous garer au Market Plaza pour faire les quelques achats dont vous aurez besoin (bouteilles d'eau, ...) puis prenez la navette mise à disposition dans le parc. Cela vous permettra de suivre différents sentiers et d'éviter de faire les retours à chaque fois.

De notre côté, nous avons emprunté le rim trail qui est vraiment très facile et qui longe le site (de mémoire, nous avons du marcher environ 3H). Vous pourrez aussi vous arrêter pour admirer les nombreux points de vue.

Le soir, nous sommes allés voir le coucher du soleil au Yaki Point ... et c'est magique. L'endroit est uniquement accessible en navette ou à la marche (compter environ 40 min. aller / retour). C'est une vue qui se mérite ! Nous avons pu observer le ballet des aigles dans un ciel orangé.

 

Une fois le soleil couché, les températures baissent vite. Vous serez contents d'enfiler une bonne veste ! (les doudounes fines que l'on trouve par exemple chez Uniclo sont parfaites je pense - je regrette de ne pas en avoir prise une dans ma valise !)

Nous avons ensuite rejoint le camping et avons fait un feu de bois pour nous réchauffer et préparer nos hots dogs. Les feux sont autorisés jusqu'à 20H mais c'est bien suffisant sachant que le soleil se couche tôt. A 20H, on était déjà dans la tente en train de ronfler :)

 

IMG_1783.JPG

 

SAM_4389.JPG

SAM_4393.JPG

SAM_4394.JPG

IMG_1734.jpg

IMG_1737.jpg

IMG_1747.jpg

SAM_4413.JPG

IMG_1756.jpg

SAM_4442.JPG

SAM_4447.JPG

SAM_4451.JPG

IMG_1798.JPG

SAM_4454.JPG

SAM_4465.JPG

 

Le lendemain (JOUR 3), nous sommes partis de bonne heure en direction du Lac POWELL, de PAGE et Antelope Canyon.

Sur le chemin, nous avons pu admirer le lever du soleil sur le Grand Canyon, notamment grâce aux nombreux points de vue qui surplombent la route.

 

Dans la matinée, nous sommes arrivés au camping WAHWEAP RV & Campground, qui se trouve, là encore, au cœur même du site. Il est face au lac Powell et nous avions une vue à tomber.

Nous avons enchainé avec une visite d'Antelope Canyon. Je vous préviens tout de suite, c'est un nid à touristes. En même temps, on comprend tout de suite pourquoi et c'est absolument à faire ! Les reliefs et les couleurs sont incroyables. On a l'impression d'être sur une autre planète. Je vous conseille d'y aller quand le soleil est au plus haut (ex. vers 12H /13H) afin que la lumière pénètre bien dans les fentes et danse sur les parois ocres. C'était magique.

Nous avons ensuite profiter des plages du Lake Powell pour nous détendre un peu, regarder les bateaux voguer et admirer les montagnes qui se dessinent en arrière plan. On peut aussi s'y rafraichir en faisant trempette !

Puis, en fin d'après-midi, nous sommes allés voir le coucher du soleil à Horseshoeben, qui tient son nom de sa forme en fer à cheval. Il faut marcher environ 15 minutes et on arrive au bord d'un précipice. Attention si vous êtes avec de jeunes enfants ou si vous avez le vertige car le site n'est pas sécurisé. A vous de rester vigilants et de ne pas trop vous approcher du bord. La vue est incroyable et ça vaut le détour. Il y a aussi la possibilité de faire une randonnée en canoë et ainsi de découvrir Horseshoeben par le bas. Cela nous aurait bien dit mais nous n'avions malheureusement pas le temps de le faire, ayant un programme déjà bien chargé.

Le soir on s'est arrêté dans un "diner" pour avaler un hamburger / frites avant de rejoindre notre camping et faire un petit feu, en regardant les étoiles.

 

SAM_4484.JPG

SAM_4556.JPG

 

IMG_1916.JPG

SAM_4565.jpg

IMG_1905.JPG

IMG_1848.JPG

IMG_1843.JPG

 

SAM_4586.JPG

IMG_1902.JPG

SAM_4614.JPG

IMG_1899.JPG

SAM_4617.JPG

 

20:45 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : road trip, ouest des états-unis, états-unis | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------