Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2017

Notre road trip en Italie / Autriche et Slovénie

IMG_8359.JPG

 

Cet été, nous sommes partis 2 semaines au mois de juillet avec l'envie de découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux paysages.

 

Et vu que nous avons souvent la bougeotte et aimons barouder, nous nous sommes lancés dans l'organisation d'un petit road trip. 

 

En point de départ, il y avait Cagli (là où est le drapeau sur la carte ci-dessous), pour retrouver les copains et passer quelques jours en leur compagnie. Cagli est une petite ville située dans la province de Pesaro et Urbino, dans la région des Marches. Elle est assez préservée des hordes de touristes et offre un paysage idyllique grâce à ses rivières et à ses reliefs qui se dessinent dans l'horizon. 

 

Puis, nous avons voulu rejoindre la Slovénie - et plus précisément les lacs de Bled et Bohinj (1) -  au pieds des Alpes juliennes. Cela faisait déjà quelques temps que je voulais m'y arrêter et je n'ai vraiment pas été déçue ! Pour le trajet, nous avons mis 6 heures en voiture de Cagli à Bled.

 

Ensuite, nous avons tenu à faire une journée en Autriche, en Carinthie, pour aller rendre visite à la famille du brun. C'est une région que nous aimons beaucoup, avec ses lacs et ses montagnes. Pour rejoindre Wörthersee (2), nous avons mis juste 1H en voiture. 

 

Ensuite, nous avons continué notre périple en Slovénie et avons fait une halte à Postojna (3) pour découvrir les grottes et les paysages incroyables. Nous y avons juste passé 2 jours, ce qui est largement suffisant selon moi. De Bled à Postojna, il faut compter 1h30 en voiture.

 

Ensuite, nous sommes repartis vers l'Italie et avons fait une halte à Trieste (4) histoire de nous rafraîchir dans l'adriatique. C'est seulement à 30 minutes en voiture de Postojna.

 

Enfin, nous avons terminé notre voyage par Venise (drapeau). Nous avons mis 2h en voiture depuis Trieste.

 

 

 

Pour le voyage, nous avons choisi de faire l'aller et le départ en avion depuis Bordeaux (Bordeaux > Bologne et Venise > Bordeaux). Cela nous est revenu à 500€ pour 4 personnes. 

Une fois sur place, nous avons loué une voiture afin d'être libres de nous déplacer à notre guise ! Attention toutefois aux surcoûts (avant de souscrire à des assurances, vérifiez bien qu'elles ne sont pas déjà incluses via votre CB ou autre) et faites attention car, en Italie, ils sont parfois un peu filous et peuvent vous compter des frais sortis de nulle part. Regardez donc bien la facture et n'hésitez pas à signaler les éventuels abus.

Et, si vous optez comme nous pour la voiture, attention aux vignettes ! Pour circuler en Italie, en Slovénie et en Autriche, vous devez vous acquitter d'une vignette. De notre côté, elle était déjà sur la voiture en Italie (où nous avons loué la voiture) mais nous avons dû en acheter une pour aller en Autriche et Slovénie. Elles s'achètent dans des stations services (par exemple, en Autriche, il faut compter 8€ la vignette pour 10 jours). En revanche, un oubli peut vous comptez cher en amende ...

 

 Je vous donne toutes les infos (hébergement, bonnes adresses, ...) dans de prochaines notes !

 

Capture d’écran 2017-09-03 à 17.25.32.jpg

 

 

20:00 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : road trip, italie, slovénie, autriche, cagli, bled, postojna, venise, trieste | |  Facebook |

04/12/2016

Road trip aux Etats Unis : Jour 16 / 17 et 18 Los Angeles ... THE END

IMG_3570.JPG

 

Pour clôturer ce road trip de plusieurs semaines, nous avons fait un stop de 3 jours à Los Angeles

Dans mon esprit, Los Angeles rimait avec "bling bling", "sans âme", "immense" ou encore "artificiel". Comme quoi ... c'est toujours bien d'aller vérifier sur place car je suis complètement tombée sous le charme de cette ville. Certes gigantesque, mais composée de nombreux quartiers ayant leur propre identité, comme autant de couleurs qui composent un patchwork.

 

Pour l'hébergement, nous avons opté pour le Line Hotel, qui se situe dans le quartier Coréen. C'était une évidence après avoir vu les photos de BAKPOKI. Je ne rêvais que d'une chose en les voyant : me télétransporter dans cette chambre et goûter à cette vue au petit matin.

 

Et effectivement, c'était comme je l'avais imaginé : magique ! Le matin, nous nous levions face à une magnifique vue sur les collines de Hollywood. Un régal !

Si notre chambre était parfaite, l'hôtel l'était tout autant. Je ne peux que vous le conseiller.

Il y avait notamment une boutique (Poketo) avec une sélection à tomber, une piscine sur le toit pour se délasser, un café pour manger sur le pouce, un restaurant délicieux dans un environnement végétal (Commissary), ... bref, j'ai adoré vous l'aurez compris ;)

  

IMG_3300.jpg

SAM_5058.JPG

SAM_5101.JPG

IMG_3372.jpg

IMG_3384.jpg

IMG_3306.jpg

IMG_3389.jpg

 

IMG_3371.jpg

SAM_5144.JPG

SAM_5087.JPG

IMG_3577.jpg

IMG_3580.jpg

IMG_3584.jpg

 

 

Pour notre premier jour à Los Angeles, nous sommes partis assez tôt à la découverte de la ville. Pour commencer, nous avons pris un bon café au LAMILL COFFEE à Silver Lake. Puis, en nous baladant dans les rues, nous avons remarqué que certaines maisons avaient déjà installés les décorations de Halloween : des faux squelettes pendouillant  à un arbre, de fausses gigantesques araignées accrochées dans leur toile d'araignée, ... 

 

Nous avons profité d'être à Silver Lake (un des quartiers "branchés" de LA) pour faire un peu de shopping et se restaurer !

Il faut dire qu'il y a ce qu'il faut !! Voici quelques adresses à ne pas rater : Ok the Store, Yolk, Lake, Sweet Williams, Dinette, ...

Et profitez-en aussi pour aller faire un tour du côté d'Echo Park, un quartier au style plus "alternatif", qui jouxte Silver Lake et qui vaut aussi le détour !

 

Puis, nous avons repris la voiture, cap vers Little Tokyo, quartier que nous avons adoré également ! Vous y trouverez plein de spots où vous poser pour boire un verre (ex. Angel Brewery)

Juste à côté, vous avez aussi "Art Distric", un quartier avant gardiste, vraiment très inspirant. C'est un musée à ciel ouvert avec tous ses murs graffés et ses galeries. Les anciens entrepôts industriels ont été rénovés et se sont transformés en habitation, en café, ou encore en lieu de vie. Bref, ne le ratez pas ! 

 

Enfin, nous avons fait un tour par le Griffith Observatory, qui offre une vue plongeante sur la ville (quand le nuage de pollution le permet). On appréhende mieux son immensité, ses lumières, son effervescence, ...

 

Pour cette journée, la voiture a été indispensable. La ville est tellement étendue (71 km du nord au sud et 47km de l'est à l'ouest), qu'un moyen de locomotion s'avère vite bienvenu. En revanche, attention à là où vous garez votre voiture car les contrôles sont fréquents. Pensez aussi à mettre des sous dans l'horodateur pour éviter les mauvaises surprises. Le soir, nous laissions la voiture dans la rue, après avoir trouvé, aux alentours de l'hôtel, des places non payantes de 20H à 8H. Sinon : parking (comparez les pour en trouver un qui propose un tarif / forfait intéressant car cela devient vite un vrai budget !)

 

IMG_3323.jpg

IMG_3353.JPG

IMG_3363.jpg

 

IMG_3359.jpg

IMG_3337.JPG

 

Nous avons également tenu à aller dans les hôtels avec lesquels nous avions hésité.

Tout d'abord, le Ace Hôtel. C'était celui avec le budget le plus élevé. Et bien, sans regret ! Déjà; il est situé en plein centre, dans un quartier d'affaire sans véritable charme. Ensuite, on lui a trouvé moins de charme et il n'y avait pas le côté cosy qui nous plaisait dans le Line.

Nous avons également été au Mama Shelter... et on a adoré  ! Déjà, il est placé dans un quartier très sympa, animé, avec plein de chouettes restaurants aux alentours. Et la terrasse est démentielle ! On y a diné un soir et on a beaucoup apprécié le cadre, le diner, l'ambiance (il y avait un coin "cinéma" sur la terrasse, avec toile sur laquelle était projetée Grease, il y a également un coin jeu avec des baby foots, ...). Sachant qu'il faisait plus de 30° la journée, on était comme des pachas, perchés sur ce toit !

 

IMG_3393.jpg

IMG_3562.jpg

 

Nous sommes également allés à Santa Monica et Venice Beach !

Impossible de rater les plages parsemées de postes de secouristes, rappelant le fameux "Alerte à Malibu" ^^, le skate parc sur le bord de mer avec tous les jeunes prodiges aussi à l'aise à pieds qu'à roulettes, les manèges sur la jetée ou encore les canaux de Venice.

N'hésitez pas à louer des vélos pour vous déplacer plus facilement.

 

IMG_3592.JPG

IMG_3441.jpg

IMG_3477.jpg

IMG_3484.jpg

IMG_3486.JPG

IMG_3466.jpg

IMG_3495.jpg

IMG_3560.JPG

IMG_3503.jpg

IMG_3505.jpg

 

Et voila, après 18 jours sur le sol américain, il était temps de rentrer et de retrouver les chouquettes ! Ce fut un voyage incroyable.

On en a pris plein les yeux, on a découvert des paysages à perte de vue et des villes fourmillantes, on a rencontré des personnes incroyables, on a baroudé, on a rigolé, ....
Ahhhhh take me back !

SAM_5127.JPG

SAM_5143.JPG

27/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 13 (Santa Barbara) / Jour 14 (Palm Springs) / jour 15 (Joshua tree)

IMG_3125.JPG

 

SANTA BARBARA 

 

Nous sommes arrivés à Santa Barbara en milieu d'après-midi. La route fut un peu longue depuis Big Sur.

Nous avons cherché notre camping pour installer notre tente. Nous avions réservé à Los Padres et ce fut la grosse surprise en arrivant : il était désert !! complètement désert ... Pas une tente à l'horizon... juste un petit écriteau avec notre nom, indiquant notre emplacement.

La rivière censée couler en son coeur était asséchée et la forêt fermée en raison de risque important de feu. Nous étions donc les seuls à nous être aventurés ici.

 

Etant donné que les sentiers de randonné étaient fermés, nous avons filé sur la plage à Santa Barbara pour nous dorer la pilule. Puis, nous avons arpenté les rues dans le centre. Je me suis notamment arrêtée dans une brocante où j'ai acheté une vieille raquette en bois, comme celle que brandissait ma grand mère à chaque fois qu'elle partait sur les cours. 

Enfin, nous avons dîné dans un restaurant appelé shellfish situé au bout de la jetée. Nous y avons dégusté des pâtes aux homard. Un délice !

 

Le soir, en rentrant au camping, le petit croissant de lune n'éclairait pas beaucoup. Il faisait nuit noire ! Nous étions heureux de voir que le camping n'était plus aussi désert ! Deux anglais y avaient aussi planté leur tente. Nous avons monté la notre à la lumière des phares de la voiture et nous nous sommes endormis, profitant bien de notre dernière nuit de camping !!

 

Le lendemain matin, à notre réveil, nous avons plié bagage à la fraîche, en veillant à ne pas réveiller nos seuls voisins, puis nous avons repris à route pour Palm Springs. 

 

SAM_5044.JPG

IMG_3547.JPG

dood2.jpg

 

PALM SPRINGS

 

 

Peu après midi, nous sommes arrivés à l'hôtel : le Saguaro.

Il est très coloré, ludique et il est difficile de résister à sa grande piscine pleine de ballons !  (Nous avions longuement hésité avec le Orbit In qui semble très sympa également)

Nous étions bien décidés à en profiter un peu et à nous laisser aller à un peu de farniente :)

Après quelques plongeons, un peu de bronzette sur les grands matelas disposés tout autour de la piscine, nous sommes allés dîner dans un petit restaurant.

 

Notre journée à Palm Springs aura donc été calme, reposante, placée sous le signe de la farniente.

 

IMG_3147.jpg

IMG_3314.JPG

IMG_3185.JPG

 

FullSizeRender-40.jpg

IMG_3174.jpg

 

 

 

JOSHUA TREE

  

Le matin, en quittant Palm Springs, nous prenons la direction de Joshua Tree, un parc national qui couvre 2 déserts. Il tient son nom de l'arbre qu'il abrite, facilement reconnaissable. Vous le verrez sur la première photos ci dessous ;)

Lorsque l'on a préparé notre road trip, nous avons vu que beaucoup de personnes hésitaient à ajouter Joshua Tree à leur feuille de route. De mon côté, j'aurais envie de vous dire : foncez !!

Les paysages sont assez lunaires, différents de ce que nous avions vu jusque là. Notre seul regret : ne pas être restés le soir pour voir le soleil se coucher. Cela doit être magnifique ! Même si le soir, les tarantules viennent rendre des visites ^^ 

 

Nous avons commencé par une randonnée (Ryan mountain) nous permettant de grimper tout en haut d'une montagne et d'avoir une magnifique vue plongeante sur la vallée. Nous avons ensuite escaladé de gros rochers qui parsèment le parc. C'était assez amusant.

En fin d'après-midi, nous avons pris la route pour notre destination finale : LOS ANGELES 

 

 

IMG_3220.JPG

IMG_3241.JPG

IMG_3235.JPG

IMG_3313.JPG

IMG_3269.JPG

IMG_3329.JPG

IMG_3280.JPG

16/11/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 8 et 9 (Las Vegas)

 

SAM_4820.JPG

 

Pour arriver à Las Vegas, on emprunte une route où se succèdent des paysages arides, désertiques. On a du mal à réaliser qu'à quelques miles de là, on va arriver à Las Vegas, où les fontaines vont jaillir de terre, où l'on pourra aller voir des dauphins, où l'on pourra sauter à l'élastique du 108 ème étage d'une tour, ou encore assister à une représentation du cirque du soleil, ...

 

Oui, difficile à imaginer quand on traverse ces route  bordées de cailloux et de petits arbustes, sous une chaleur de plomb.

Puis, finalement, la ville se dessine au loin et semble sortir de terre.

 

Les néons clignotent de partout, sous une cacophonie générale : ça crie aux machines à sous, ça rigole fort dans les rues, ça hèle les taxis ... On ne sait plus où regarder et quoi écouter. Les personnes que l'on y croise sont aussi très différentes. Les hommes d'affaire se mélangent aux jeunes fêtards avides de sensations fortes, mais aussi aux touristes en goguette, etc.

 

IMG_2583.JPG

IMG_2521.jpg

IMG_2590.JPG

 

À Vegas nous avons logé au Palazzo qui, comme son nom l'indique, est inspiré de l'architecture italienne. Ils sont même allés jusqu'à faire une réplique des canaux de Venise et de la place Saint Marc au 1er étage de leur centre commercial ! La réplique est assez fidèle. Le plafond ressemble à un ciel bleu avec des nuages, des gondoliers emmènent les touristes faire un tour .... On pourrait, l'espace d'un instant se croire à Venise.... Mais la copie revue par Vegas est évidemment bien moins plaisante que l'originale !! 

Notre chambre était au 34 ème étage, dans une suite de 60m2. Ca nous changeait du camping :)

 

IMG_2586.jpg

IMG_2531.jpg

 

La journée, nous nous sommes baladés le long de la grande avenue traversant Las Vegas. Nous avons fait un tour de la Grande Roue (High Roller) au coucher du soleil et avons pu alors embrasser la ville du regard et mieux l'appréhender.

Après, nous avons fait un tour au Stratosphère, la tour blanche d'observation la plus haute des États Unis. A son sommet, il y a un grand 8, un manège ascensionnel et même la possibilité de faire un saut à l'élastique du 108 ème étage. De mon côté, je me serais bien laisser tentée par le Grand 8 mais le brun n'était pas réellement convaincu :)Nous avons également tenté notre chance, dans la ville du jeu, mais sans grand succès !

 

IMG_2556.JPG

 

SAM_4831.JPG

SAM_4834.JPG

 

Après une bonne nuit, nous avons de nouveau déambulé dans la ville. Lors de cette promenade, nous avons longé les luxueux hôtels, notamment le Caesar Palace (où à été tourné very bad trip), ou encore le Bellagio. C'est ce dernier que nous avons préféré, pour sa grande serre intérieur. A Vegas, la visite des palaces reste souvent l'attraction n°1. Il faut dire qu'ils rivalisent outrageusement de faste, faisant la course à qui sera le plus grand, à qui proposera le meilleur show.

 

La chaleur était écrasante à Vegas. Nous étions d'ailleurs surpris de voir à quel point la ville défie l'environnement pour se hisser parmi les plus grandes villes touristiques.  En effet, dans ce désert aride, ils n'ont pas hésité à mettre un lac artificiel, des fontaines, des serres maintenues à 18°, ... nous n'avons pas pu nous empêcher de nous dire que tout se faste était bâti contre tout bon sens écologique.

 

SAM_4879.JPG

SAM_4874.JPG

SAM_4875.jpg

 

 

Puis, en fin de matinée, nous nous sommes dirigés vers l'aéroport, destination SAN FRANCISCO

Le vol intérieur ne nous est pas revenu très cher, en revanche, les prix allaient du simple au double en fonction des jours. Nous avons donc bien planifié notre périple pour tomber sur les meilleurs tarifs. En revanche, même avec des prix bas, n'oubliez pas de compter les surcoûts liés à vos bagages !

Je vous détaillerai San Francisco dans la prochaine note :)

To be continued ...

17:51 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : road trip, etats unis, las vegas | |  Facebook |

29/10/2016

Road trip aux Etats Unis : jour 4 (Monument Valley) jour 5 (Canyonlands)

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

 

Pour ce jour 4, nous foulons le sol Navajo, à la frontière entre l'Arizona et l'Utha.

Mythique pour ses décors de Western, Monument Valley nous a surpris par sa grandeur et ses étendues : des paysages à perte de vue.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

En arrivant, nous avons tout d'abord planté notre tente. Le brun nous a dégoté un petit camping (The View Campground) où se dressent une petite dizaine de tentes. On est tout simplement impressionné en découvrant l'endroit car il se trouve vraiment au pied des grands rochers, connus pour leurs formes singulières. Ce camping n'était même pas indiqué dans nos guides ... et pourtant ! Il vaut sacrément le détour. Il offre une vue unique, encore plus incroyable que celle offerte par l'unique hôtel à proximité (un hôtel écologique, qui se fond dans le décor)

Cela mérite amplement le fait de se mettre au camping, même pour les plus hésitants ! Par ailleurs, il y avait un peu plus haut, un espace douche et toilettes, impeccable. Tout le "confort" attendu. En revanche, comme indiqué sur la note "conseils" que je vous ai faite, pensez à le réserver bien à l'avance !

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

La journée, à bord de notre voiture, nous avons suivi un parcours, le Valley Drive Road, d'une trentaine de kilomètres environ, nous faisant découvrir les différentes falaises couleur ocre. Nous nous sommes fréquemment arrêtés pour mieux regarder les paysages et marcher un peu. Pour ceux qui le souhaitent, il y a même la possibilité de garer la voiture et de la troquer contre un cheval pour une petite randonnée équestre (mais la prestation n'est pas donnée !)

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Le soir, nous avons regardé le soleil se coucher sur les falaises et les inonder de lumière : magique ! Après, pour éviter de reprendre la voiture et sortir du parc, nous avons commandé à emporter au restaurant de l'hôtel, à côté (vous ne pouvez pas manger sur place car c'est réservé aux clients mais vous pouvez prendre à emporter, c'est bon à savoir. Et, un conseil : ne prenez qu'1 part pour 2 ! Les portions sont gargantuesques et nous avons jeté la moitié de nos assiettes ...)

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Le lendemain matin, le réveil face à ce décor a été fabuleux. Avec le décalage horaire, on s'est réveillé 20 minutes avant le lever du soleil du coup on l'a vu sortir de terre et chasser la lune. Cette nuit en camping était magique.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

Puis,  nous avons repris la route pour Canyonlands. Ce site est moins fréquenté par les touristes (notamment par rapport à Arches) et nous avions le sentiment d'être un peu seuls au monde !

Nous sommes allés à Deadhorsepoint. La légende veut que cela s'appelle comme ça car un cowboy y aurait parqué des chevaux sauvages qu'il aurait oublié là. Ces derniers seraient morts de soif à la vue de la rivière en contre bas.

Le panorama dévoile des falaises ocres et des bassins de récupération d'eau de pluie, bleus vifs. Un beau contraste de couleurs.

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

On a emprunté un chemin de randonnée qui part du visitor center et qui s'étend sur 5 miles (soit 8km) à flanc de falaise, sous un ciel bleu sans nuage. Nous n'avons quasiment croisé personne le long de notre marche. Nous nous sommes beaucoup arrêtés pour observer le paysage et boire de l'eau.

 

Puis, nous nous sommes lancés sur le Shafer Trail à bord de notre 4X4 (oubliez si vous êtes en berline car il s'agit d'un sentier escarpé et cabossé). C'est une ancienne piste qui était utilisée par les cowboys, puis les mineurs. Si vous êtes sujet au vertige, il vaut mieux passer votre chemin. Nous avons descendu des pistes escarpées, au milieu de nul part, en longeant le fleuve Colorado. Magnifique ! C'est notamment sur ce site qu'à été tourné la scène finale de Thelma et Louise. Durée de la balade : 2H. Elle nous a également permis de rejoindre Moab, ville dans laquelle nous avions prévu de passer la nuit.

 

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

etats-unis,road trip,ouest américain,monument valley,canyonlands

 

 

Le soir, nous avons dormi dans un hôtel (Confort Inn de mémoire). Il était confortable, à prix "correct" (de mémoire 180$) et il était bien situé pour repartir le lendemain, mais sans véritable charme. Toutefois, après plusieurs nuits de camping, ça faisait du bien de retrouver un vrai matelas et une salle de bain digne de ce nom :) C'est tout ce qu'il nous fallait !

12:43 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etats-unis, road trip, ouest américain, monument valley, canyonlands | |  Facebook |

25/10/2016

Road trip aux Etats-Unis : jour 1 (Phoenix) / jour 2 (Grand Canyon) / jour 3 (Lake Powell / Page / Antelope Canyon)

 

Comme promis, je reviens un peu plus en détail sur les différentes étapes de notre parcours pour partager avec vous nos bonnes adresses, bons plans, ...

 

IMG_1697.JPG

 

Tout d'abord, nous sommes arrivés à Phœnix en soirée, à 20H heure locale. J'avoue que j'étais épuisée par notre long voyage (Bordeaux > Paris > Minneapolis > Phœnix), je me suis donc effondrée de sommeil dans mon lit. Nous avons opté pour un hôtel (Hampton Inn) parfait pour passer une bonne nuit récupératrice et assez bon marché (100$ de mémoire). Il avait tout ce qu'il faut à côté (stations services, restaurants, ...) et surtout, il nous mettait sur le bon chemin pour repartir le lendemain matin.

 

 

A notre réveil, nous avons pris la route. Nous avons pu observer les nombreux cactus qui bordaient la route. Cela nous a mis dans l'ambiance tout de suite  ! Après quelques heures de voiture, nous sommes arrivés à GRAND CANYON.

Nous avons fait une halte au camping, le MATHER CAMPING installé en plein milieu du parc, afin de valider notre réservation et avons installé la tente (nous avons opté pour un modèle "facile à monter" chez Décathlon et elle était parfaite, même pour des "bras cassés" comme nous ^^)

Je vous conseille de vous garer au Market Plaza pour faire les quelques achats dont vous aurez besoin (bouteilles d'eau, ...) puis prenez la navette mise à disposition dans le parc. Cela vous permettra de suivre différents sentiers et d'éviter de faire les retours à chaque fois.

De notre côté, nous avons emprunté le rim trail qui est vraiment très facile et qui longe le site (de mémoire, nous avons du marcher environ 3H). Vous pourrez aussi vous arrêter pour admirer les nombreux points de vue.

Le soir, nous sommes allés voir le coucher du soleil au Yaki Point ... et c'est magique. L'endroit est uniquement accessible en navette ou à la marche (compter environ 40 min. aller / retour). C'est une vue qui se mérite ! Nous avons pu observer le ballet des aigles dans un ciel orangé.

 

Une fois le soleil couché, les températures baissent vite. Vous serez contents d'enfiler une bonne veste ! (les doudounes fines que l'on trouve par exemple chez Uniclo sont parfaites je pense - je regrette de ne pas en avoir prise une dans ma valise !)

Nous avons ensuite rejoint le camping et avons fait un feu de bois pour nous réchauffer et préparer nos hots dogs. Les feux sont autorisés jusqu'à 20H mais c'est bien suffisant sachant que le soleil se couche tôt. A 20H, on était déjà dans la tente en train de ronfler :)

 

IMG_1783.JPG

 

SAM_4389.JPG

SAM_4393.JPG

SAM_4394.JPG

IMG_1734.jpg

IMG_1737.jpg

IMG_1747.jpg

SAM_4413.JPG

IMG_1756.jpg

SAM_4442.JPG

SAM_4447.JPG

SAM_4451.JPG

IMG_1798.JPG

SAM_4454.JPG

SAM_4465.JPG

 

Le lendemain (JOUR 3), nous sommes partis de bonne heure en direction du Lac POWELL, de PAGE et Antelope Canyon.

Sur le chemin, nous avons pu admirer le lever du soleil sur le Grand Canyon, notamment grâce aux nombreux points de vue qui surplombent la route.

 

Dans la matinée, nous sommes arrivés au camping WAHWEAP RV & Campground, qui se trouve, là encore, au cœur même du site. Il est face au lac Powell et nous avions une vue à tomber.

Nous avons enchainé avec une visite d'Antelope Canyon. Je vous préviens tout de suite, c'est un nid à touristes. En même temps, on comprend tout de suite pourquoi et c'est absolument à faire ! Les reliefs et les couleurs sont incroyables. On a l'impression d'être sur une autre planète. Je vous conseille d'y aller quand le soleil est au plus haut (ex. vers 12H /13H) afin que la lumière pénètre bien dans les fentes et danse sur les parois ocres. C'était magique.

Nous avons ensuite profiter des plages du Lake Powell pour nous détendre un peu, regarder les bateaux voguer et admirer les montagnes qui se dessinent en arrière plan. On peut aussi s'y rafraichir en faisant trempette !

Puis, en fin d'après-midi, nous sommes allés voir le coucher du soleil à Horseshoeben, qui tient son nom de sa forme en fer à cheval. Il faut marcher environ 15 minutes et on arrive au bord d'un précipice. Attention si vous êtes avec de jeunes enfants ou si vous avez le vertige car le site n'est pas sécurisé. A vous de rester vigilants et de ne pas trop vous approcher du bord. La vue est incroyable et ça vaut le détour. Il y a aussi la possibilité de faire une randonnée en canoë et ainsi de découvrir Horseshoeben par le bas. Cela nous aurait bien dit mais nous n'avions malheureusement pas le temps de le faire, ayant un programme déjà bien chargé.

Le soir on s'est arrêté dans un "diner" pour avaler un hamburger / frites avant de rejoindre notre camping et faire un petit feu, en regardant les étoiles.

 

SAM_4484.JPG

SAM_4556.JPG

 

IMG_1916.JPG

SAM_4565.jpg

IMG_1905.JPG

IMG_1848.JPG

IMG_1843.JPG

 

SAM_4586.JPG

IMG_1902.JPG

SAM_4614.JPG

IMG_1899.JPG

SAM_4617.JPG

 

20:45 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : road trip, ouest des états-unis, états-unis | |  Facebook |

23/10/2016

Road Trip aux Etats Unis : notre feuille de route

 

etats-unis,road trip,ouest américain,californie

carte faite via Roadtrippers

 

 

J'avoue que c'est le brun qui a brillamment orchestré le voyage.

De mon côté, j'étais pas mal occupée sur un autre projet (dont je vous parlerai bientôt) et le brun n'a pas hésité à prendre les choses en main en épluchant les guides, en écumant les blogs de voyage, ... . Il a super bien géré, tout était parfait ! 

 

Nous avons passé 1 semaine environ dans les grands parcs. Et j'avoue que c'est cette partie du voyage que nous avons préféré !

Puis nous avons fait une partie "grandes villes"

Puis longé la côte pacifique, en revenant à un côté plus sauvage

Et avons fini par une grande ville

 

Voici notre itinéraire en détail,

Jour 1 > Nous avons atterri à Phœnix, en Arizona. Nous sommes arrivés le soir, éreintés après le voyage et assommés par le décalage horaire. Après une bonne nuit à l'hôtel nous avons démarré notre road trip sur les chapeaux de roue au petit matin.

Jour 2 >   Grand Canyon

Jour 3 > Lac Powell / Page / Antelope Canyon

Jour 4 > Monument Valley

Jour 5 > Canyonlands

Jour 6 > Bryce Canyon

Jour 7 > Zion

Jour 8 > Las Vegas

Jour 9 > Las Vegas >>> AVION >>> San Francisco

Jour 10 > San Francisco

Jour 11 >San Francisco / Big Sur

Jour 12 > Big Sur

Jour 13 > Big Sur / Santa Barabara

Jour 14 > Santa Barbara / Palm Springs

Jour 15 >Palm Springs / Los Angeles

Jour 16 > Los Angeles

Jour 17 et 18 > Los Angeles

RETOUR

 

SAM_4388.JPG

 

 

Par ailleurs, au niveau des guides, nous avions pris avec nous ;

- Le guide Michelin : il est bien détaillé. Il regorge de bonnes adresses , de conseils d'itinéraires, ... on n'a pas été une seule fois déçu par les indications délivrée 

- Le lonely Planet "Ouest Americain". Nous avons été un peu déçu par celui-ci en revanche car il était beaucoup trop généraliste et nous a plutôt laissé sur notre faim.

 

Niveau hébergement, nous avons fait pas mal de camping dans les grands parcs (et c'était vraiment sympa !), mais avons aussi dormi dans une cabane en bois (à Big Sur) et dans des hôtels. On n'a pas été déçu une seule fois. Je vous donnerai toutes les adresses dans une prochaine note. Au final, nous n'avons pas fait de AirBnB. Nous aurions pu en faire à San Francisco mais tout était déjà booké looooooongtemps à l'avance ou était très très cher. Et pour Los Angeles, nous avions repéré un hôtel qui nous plaisait beaucoup (je vous en reparlerai) mais sinon, il y a de chouettes AirBnB du côté de Venice Beach!

 

Niveau repas

Sur la première partie du voyage, nous avons surtout opté pour des choses "faciles" à manger. Par exemple, des hot-dog le soir, avec les saucisses cuites au feu de bois ! Et le midi, des salades, sandwichs ou hamburgers, dans les petits restaurants nichés au sein des parcs nationaux ou achetés dans les super marchés croisés sur la route. Rien de très sexy (et équilibré) cela va s'en dire ... mais pratique pour notre rythme de baroudeurs et aussi très économique du coup (pour les déjeuners, on tournait autour de 25$ pour tous les deux et idem pour les diners). En revanche, on s'est toujours régalé pour les petits déjeuners ! Pancakes au sirop d'érable, muffins, ... nous partions toujours le ventre bien rempli

Sur la deuxième partie, on s'est fait davantage plaisir en optant pour des restaurants choisis avec soin. Et ça faisait du bien après une semaine pas vraiment gastronomique... (d'ailleurs, après la partie "parcs", on s'est rué dans un restaurant japonais pour dévorer des sashimis, une salade de choux ... ^^) Par ailleurs, à San Francisco et à Los Angeles, il y a une vraie tendance à la "healthy food". Vous verrez fleurir sur les enseignes "sans gluten" / "vegan" / ... Du coup, vous pourrez reprendre une alimentation saine et équilibrée ! Ou pas. Niveau budget, ça a vite grimpé. Pour les déjeuners, on était aux alentours de 40/50$ et le soir entre 60 et 80$ pour nous deux.

 

Niveau transport

Au début, pour la partie parc, nous avons loué une voiture. Cela reste très bon marché (par rapport à la France) idem pour le prix de l'essence (environ 30$ le plein !). Nous avons opté pour un 4X4 et c'est idéal pour parcourir les parcs et s'engager sur des chemins sinueux. En effet, on a parfois emprunté des sentiers que nous n'aurions pas pu prendre avec une berline. Le brun aurait rêvé de prendre un pick up mais cela revenait bien plus cher.

Nous avons également pris un vol intérieur entre Las Vegas et San Francisco (nous avons bien fait attention à la date choisie car du jour au lendemain, cela passait du simple au double. De notre côté, cela nous est revenu à 100$ pour tous les deux mais avec les excédents bagages, c'est monté à 175$. Cela reste vraiment raisonnable)

Puis, pour la deuxième partie du voyage, nous avons reloué une voiture. Un 4X4 là encore. Les GPS n'étaient pas vraiment très performants et il faut les demander en plus (une option).

 

IMG_2604.JPG

 

 

 

20:05 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : etats-unis, road trip, ouest américain, californie | |  Facebook |

17/10/2016

Un road trip aux Etats-Unis : quelques conseils pour préparer son voyage

road trip,états-unis,states

 

Nous avions ce projet en tête depuis longtemps déjà mais nous attendions le bon moment pour nous lancer dans l'aventure. Nous avons choisi de partir en amoureux, sans les enfants et cela nous semblait être le bon choix pour ce type de voyage. En effet, nous avons beaucoup bourlingué : des randonnées de plusieurs heures, des kilomètres engloutis en voiture chaque jour, un décalage horaire de 9H, … Et cela nous semblait beaucoup pour eux. En partant à 4, nous avions peur de tous revenir frustrés de notre voyage (Mais il n’empêche que nous avons hâte de les y emmener d’ici 2 / 3 ans, quand ils seront davantage en âge d’apprécier le voyage !)

 

Ensuite, quand nous nous sommes décidés à faire ce voyage, nous nous sommes vite rendu compte que faire un road trip, c’est faire des choix. A moins de n’avoir aucune limite calendaire et budgétaire (veinards !), il vous faudra composer avec certaines contraintes. En effet, au début, on a envie de tout faire, de tout voir mais on se rend vite compte que, pour cela, il faudrait partir au moins 6 mois, avec une grosse enveloppe.

Il est donc important de sélectionner ses priorités (parcs ? Grandes villes ? Côte pacifique ? ...) et voir comment agencer son plan de route (faire des points d'étape, regarder s'il faut prendre des vols intérieurs, ...). De notre côté, il nous a semblé que 3H de route par jour était un bon rythme. Au-delà, ça devient vraiment fatiguant.

 

Puis, il faut choisir le moment auquel partir. De notre côté, nous avons opté pour fin septembre / début octobre. J’ai la chance d’avoir des beaux parents adorables, qui n’ont pas hésité une seule seconde à venir habiter chez nous plusieurs semaines, afin de garder les enfants et gérer le quotidien (école, …).

Au final, cette période nous a semblé idéale. Les journées sont chaudes mais pas brulantes (comme elles peuvent l’être en août) et les parcs sont beaucoup moins fréquentés. Je conseillerai donc d’y aller soit au printemps (vers mai / juin par exemple ou au début de l’automne comme nous)

Enfin, nous avons décidé de partir 18 jours. Au final, je me dis qu’il aurait fallu partir au moins 1 mois mais, là encore, il y a des principes de réalité qui nous ont contraint à opter pour cette durée. Et ca nous a quand même permis de faire beaucoup de choses ! Toutefois, j’aurais tendance à dire qu’en dessous de 2 semaines, c’est trop court pour ce type de voyage.

 

Et voici quelques conseils, en vrac, pour organiser votre road trip :

 

  1. ALLEZ DANS LES CAMPING. J’avoue que ce n’est pas trop notre truc habituellement mais aux Etats-Unis, les campings dans les parcs ont un côté authentique, "sauvage". Les tentes ne sont pas collées les unes aux autres et vous pouvez faire votre feu de bois pour éclairer vos soirées. C’est très sympa. Et il y a un double avantage : le premier c’est que vous resterez dans les sites / parcs naturels (vous n’aurez donc pas à reprendre la voiture pour faire 30 minutes de route et rejoindre un motel quelconque). Le second est financier. En effet, la nuit est souvent aux alentours de 20$. Cela reste donc très bon marché et vous permettra de vous faire davantage plaisir sur les hôtels dans les grandes villes.

 

  1. Avant de partir, RESERVEZ TOUT A L'AVANCE ! Que ce soient les campings, certaines activités (ex. la visite d’Alcatraz à San Francisco), … car tout part très vite. Par exemple, pour Alcatraz, nous avons booké un mois avant et avons eu les dernières places. Idem pour les campings, les places partent très vite. Il y a peu d'emplacements et beaucoup de demandes. Tout est donc souvent plein, plusieurs mois à l'avance. Autant vous assurer d’avoir un emplacement en vous y prenant tôt. Sinon, vous pouvez toujours tenter de demander le jour même et espérer bénéficier d'un désistement.

 

  1. REGARDEZ BIEN AVANT DE PRENDRE LE PASS NATIONAL PARK Il s'agit d'un pass qui coûte environ 80$ et qui vous ouvrira les portes de nombreux parcs, pendant un an. Sachant que nous allions faire plusieurs parcs, nous avons hésité à le prendre. Toutefois, en y regardant de plus près, on s'est rendu compte que tous les parcs que nous allions visiter n'étaient pas compris dans ce pass. Après de rapides calculs, il s'est avéré plus intéressant pour nous de payer à l'unité, au fil des parcs visités. En effet, les States Parks (géré par les autochtones, comme le Navajo Tribal Park de Monument Valley par exemple) ne sont pas compris dans ce pass. Cela mérite donc de regarder pour voir, au regard de votre parcours, ce qui sera le plus intéressant. Pour en savoir plus, c'est ici

 

  1. SOYEZ A LA BONNE HEURE ! Les Etats-Unis ont, comme la France, un horaire d'hiver et un horaire d'été. Mais attention, l'Arizona n'applique pas d'heure d'été, sauf la réserve Navajo qui se situe dans cet état (mais qui a aussi une exception : Antelope Canyon, qui se situe sur la réserve Navajo mais qui - pour des raisons pratiques, notamment liées à la proximité avec la ville de Page - n'applique pas l'heure d'été). Du coup, il ne faut pas en perdre son latin ! Si vous avez réservé des activités, assurez-vous d'être à la bonne heure.

 

  1. GARDEZ UN OEIL SUR LE RESERVOIR. Parfois, vous serez amenés à rouler de long miles sans rien aux alentours…. Et donc sans station service. Du coup, dès que vous arrivez à la moitié de votre réservoir, arrêtez-vous à la première station pour remettre le plein et ainsi, rouler l’esprit tranquille. Idem pour l'eau d'ailleurs. Assurez-vous d'avoir toujours des réserves avec vous !

 

  1. N'ATTRAPEZ PAS FROID EN HAUTEUR Certes, les journées sont chaudes … mais les nuits fraiches à certains endroits (ex. Bryce Canyon, Grand Canyon), où elles peuvent même avoisiner les 0°. C’est ce qui nous est notamment arrivé à Grand Canyon. Et je ne vous cache pas qu'avec mon sweat et ma veste en jean j'étais frigorifié sous ma tente. N’hésitez donc pas à prendre un bonnet, une doudoune fine, … en plus de vos débardeurs et maillots de bain.

 

  1. COMMENCER LE ROAD TRIP PAR LES PARCS Cela nous a semblé être une bonne alternative, notamment en raison du décalage horaire (pour rappel, de +9H). Celui-ci est donc assez conséquent . Du coup, les premiers jours, on s’écroulait à 20H et on se levait à 5/6H. Ce rythme s’adaptait finalement assez bien à la vie dans les Parcs, où l’on se lève et se couche avec le soleil.

 

  1. GARDEZ VOTRE PASSEPORT AVEC VOUS Si, après une bonne journée de marche, vous souhaitez aller vous acheter une bière pour la boire au coin du feu, n'oubliez pas votre carte d'identité sinon, vous ne serez pas servi(e) (idem au restaurant). On l'a surtout remarqué dans la première partie du voyage, à savoir au niveau des parcs (mais moins dans la partie ville telles que Las Vegas, SF ou encore Los Angeles)

 

  1. PREVENEZ VOTRE BANQUIER DE VOTRE DEPART. Ce serait dommage que votre carte soit bloquée car votre banquier pense à une utilisation frauduleuse à l'étranger. Et ce sera aussi l'occasion de bien connaitre vos plafonds de retrait (et les augmenter le cas échéant le temps du voyage). Par ailleurs, je vous conseille d'avoir toujours du liquide sur vous car, parfois, nos cartes n'ont pas été acceptées dans des petites stations essences (problème de compatibilité, ...) du coup, ça peut vite devenir galère.

 

Voila pour les premiers points qui me viennent en tête !

J'en ai surement oublié plein mais j'espère que ceux là vous seront utiles.

Je vais également, dans une prochaine note, revenir plus en détail sur le parcours que nous avons fait et les bonnes adresses à vous conseiller. N'hésitez pas à compléter certains points dans les commentaires !

 

 

road trip,états-unis,states

19:41 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : road trip, états-unis, states | |  Facebook |