Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment je suis tombée dans une faille spatio temporelle

02/09/2015

 

Le mois d'août a été un véritable tourbillon : une maison à vendre, un déménageur à trouver, des cartons à remplir, un appartement à dénicher, des vacances à réorganiser, des démarches administratives à faire en pagaille ...

 

Le mois d'août a aussi été synonyme de montagnes russes sur le plan des émotions : la tristesse de dire au revoir à notre maison, le chagrin au moment d'annoncer la nouvelle aux amis de tous les jours, puis la peur que les choses ne se goupillent pas comme on le voudrait, le stress en attendant les réponses des écoles, mais aussi la joie de réaliser enfin ce vieux rêve, le bonheur de découvrir cette ville incroyable et le plaisir de faire de belles rencontres.

 

Autant vous dire que je suis heureuse de voir le mois de septembre arriver et j'espère que nous reprendrons enfin une douce routine, celle qui nous permet d'avoir nos petites habitudes réconfortantes, tout en laissant place aux jolies surprises, à l'inattendu.

 

Pour le moment, tout est magique. C'est un vieux rêve qui se réalise pour nous et nous sommes d'autant plus conscients de la chance que nous avons. 

 

Au cours de ce mois d'août assez intense, j'ai laissé un peu le blog de côté. Et cela m'a fait du bien.

Je me suis rendue compte qu'il me manquait. Cette petite parenthèse enchantée, cette bulle récréative est toujours aussi importante pour moi. Et ça m'a fait du bien de ressentir à nouveau l'envie de venir vous raconter des choses ici.

 

L'arrêt des programmes est donc terminé et la rentrée s'annonce sur les chapeaux de roue !

 

FullSizeRender(7).jpg

21:36 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

❤ Bordeaux ❤ nous voila

19/08/2015

 

Depuis la naissance du haricot magique, nous nous sentons à l'étroit ici, à Paris. Très vite, nous avons eu des envies d'espace, d'une vie plus apaisée, tout en gardant une véritable vie de quartier.

 

Or, pour nous, cela correspondait à une équation impossible ici. Trop de monde, une ville trop étirée, des logements trop étriqués, des mètres carrés qui s'arrachent à prix d'or, ... et le sentiment d'être toujours un peu plus repoussés vers l'extérieur.

Depuis la naissance des enfants, Paris est devenu le règne des compromis, des à peu près, voire des pis-aller.

 

Nous rêvions d'ailleurs - et plus précisément de Bordeaux - depuis bien longtemps.

Alors, quand l'opportunité s'est enfin présentée, nous n'avons pas hésité une seconde. Au contraire, nous avons saisi immédiatement notre chance pour qu'elle ne nous échappe pas, même si cela a nécessité de faire quelques sacrifices, comme nous séparer de notre maison.

Nous l'avons achetée il y a tout juste 1 an et avions eu un véritable coup de cœur à la première visite. Mais honnêtement, il fallait être fou pour renoncer à Bordeaux.

 

Tout s'est joué en quelques semaines et, ce matin, le camion va engloutir nos dizaines de cartons, empaquetés à la hâte, et nous les livrer dans notre nouveau home sweet home.

De nouvelles aventures nous attendent et nous sommes impatients de les vivre.

 

Évidemment, même si nous sommes ravis de nous rapprocher de nos amis bordelais, nous sommes tristes de nous éloigner des autres. Toutefois, via notre travail, nous serons amenés à faire de nombreux allers et retours, entre Paris et Bordeaux et ainsi, veillerons à bien entretenir tous ces liens précieux.

Nous n'imaginons pas de perdre nos amis de vue. Nous leur avons même réservé une chambre d'amis, prête à les accueillir quand bon leur semblera, à tout moment. Et, de notre côté, nous espérons bien continuer à nous inviter à tous les moments importants de leur vie, les petits et les grands.

 

Je reviens ici vous en dire un peu plus sur notre nouveau projet de vie mais, comme vous vous en doutez, nous avons une matinée chargée ce matin

 

IMG_4896.JPG

 

08:31 Publié dans Home Sweet Home | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |

O H É matelot !

17/08/2015

 

Cet été, les enfants se sont transformés, une fois de plus, en vrai petit mousse, prêt à jeter l'ancre dans chaque port.

Je n'y peux rien, je suis fan des motifs "ancre", "bateau" et de la couleur bleue.

 

Voici donc un look de marin d'eau douce

 

FullSizeRender(6).jpg

 

tee-shirt H&M avec un écusson ancre / short motif bateau Sergent Major / espadrilles MONOPRIX

08:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Toujours ce même plaisir à larguer les amarres à L'ile d'Yeu

06/08/2015

 

Nous avons maintenant notre petit rituel estival, bien rodé.

Chaque année, en juillet, nous embarquons pour l'ile d'Yeu, avec nos marins d'eau douce préférés.

Nous éprouvons toujours le même plaisir, la même effervescence, au moment où nous bouclons les valises pour les retrouver.

 

Au fil des ans, aucune lassitude s'installe.

Au contraire. L'envie de larguer les amarres dans le même port reste intact. Nous découvrons toujours de nouvelles choses, de nouveaux endroits, de nouvelles personnes et nous nous délectons aussi de retrouver nos petits repères et nos délicieuses habitudes.

 

Sur l'Ile, il y a les virées en vélo, les carrioles, les nombreuses plages avec, pour chacune, le petit truc en plus qui les rend spéciales, le petit port de la Meule et sa crêperie, les glaces de Tatie Bichon, le snack Martin avec ses patagos - frites, turtle et son sac à dos, ...

 

Cette année, nous avons même pris un vélo en plus pour notre maillot jaune en herbe.

 

2015-07-25_1437814258.jpg

 

Il y a aussi les moments passés avec les enfants, où on part débusquer les crabes entre les rochers, où on admire les paniers remplis des pêcheurs revenus au port, les concours de saut dans le sable, ... et puis on prend toujours le même plaisir à voir les enfants jouer ensemble, se raconter des tas d'histoire, avec une complicité qui ne s'érode pas.

 

Il y a aussi les moments où l'on souffle, une fois les enfants couchés. Les diners préparés à plusieurs mains, les verres de rosés qui s'entrechoquent, les jeux des petits papiers qui rythment les soirées, ...

 

2015-07-18_1437238292.jpg

2015-07-19_1437303826.jpg

2015-07-23_1437649119.jpg

2015-07-19_1437326477.jpg

2015-07-19_1437312932.jpg

2015-07-21_1437476208.jpg

2015-07-23_1437658786.jpg

2015-07-24_1437746747.jpg

IMG_4895.JPG

 

Bref, il s'en passe des choses sur cette Ile !

Tellement, qu'à peine rentrée, on attend déjà la prochaine fois avec impatience

 

07:34 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |