Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Six soeurs et un gout partagé pour la mode en héritage !

08/12/2017

Sixsoeurs-portrait-1.jpg

sixsoeurs.jpg

 

 

Dans la famille Sixsoeurs, je demande Madeleine, l'ainée du clan, une tornade blonde, au sourire mutin et au regard malicieux, que j'ai eu grand plaisir à rencontrer, notamment grâce à l'entremetteuse Céline !

Dans la tribu, ils sont 8 enfants au total. 7 filles et 1 garçon, élevés au bon air de Normandie, adeptes de la chine et de la fripe : rien ne se perd, tout se transforme, telle pourrait être leur devise !

Leur mère, couturière, leur a surement transmis le virus de la création et des pièces bien coupées, à l'esprit bohème.

 

Les six soeurs, coquettes, mordues de mode et inséparables allient leur talent pour créer leur griffe.

Elles écument les vides greniers en mode têtes chercheuses, débusquent des pépites ou encore traquent les vêtements avec de jolies matières pour les transformer et leur donner une nouvelle vie. Elles confectionnent également des sacs, grâce aux pièces en cuir chinées, dans leur petit atelier Normand. Par exemple, si vous avez relégué votre vieux perfecto en cuir au placard et que vous souhaitez lui donner un second souffle, les frangines sortiront leur baguette magique (et machine à coudre) et vous le transformeront en un joli sac.

On peut retrouver toutes leurs pépites et création sur leur e-shop.

 

Madeleine a également lancé la collection Sixsoeurs, une ligne de vêtements proposant essentiellement des vestes et des manteaux, en toute petite série pour éviter de croiser votre voisine avec !

 

Le tissu est soigneusement choisi et les coupes savamment étudiées, provoquant à coup sûr un coup de coeur chez moi. Par ailleurs, tout est fait à Paris et Madeleine se fait aider par une modéliste.

 

J'ai déjà craqué sur la combi Wax qui me rappelle tendrement mes années passées en Afrique et mon enfance passée sous le soleil. Sa coupe est parfaite et elle est ultra confortable, je l'adore et ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur !

 

SAM_9278.jpg

SAM_9319.jpg

 

 

Et je réfléchis déjà à la prochaine veste que je vais m'offrir ... J'avoue avoir un petit faible pour Elisabeth mais les autres ont des arguments très convaincants aussi !!

 

IMG_7710.jpg

 

IMG_9209.jpg

 

manteau-chevrons-3.jpg

SixSoeurs24.jpg

SixSoeurs26.jpg

22:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sixsoeurs, mode, créateurs, veste, combi wax | |  Facebook |

Les tapis Sukhi, confectionnés avec amour

06/12/2017

SAM_9857.JPG

 

 Aujourd'hui, je voulais partager avec vous une découverte déco.

Il y a quelques semaines, la marque Sukhi m'a proposé de découvrir leurs tapis, mais aussi leur histoire singulière, et j'ai été complètement charmée par leur univers.

 

En fait, derrière Sukhi, il y a toute une philosophie.

L'équipe travaille directement avec les artisanes, sans recourir à des intermédiaires. En ce sens, la marque peut s'assurer que les artisanes travaillent dans de bonnes conditions. Elles peuvent travailler à leur rythme, depuis chez elle, et ainsi concilier leur vie de famille avec leur travail.

Par ailleurs, si le prix peut paraitre élevé (ce qui est généralement le cas pour les tapis berbères - je parle bien des vrais évidemment), il faut rappeler que la marque s'inscrit dans une démarche de commerce équitable : les artisanes reçoivent un salaire plus élevé que le salaire moyen de leur région, permettant notamment d'encourager la préservation de cet art fonctionnel.

Les matières, le savoir faire et la tradition sont donc les maitres mots !

 

Par ailleurs, Sukhi a souhaité mettre ces femmes en avant sur son site, en donnant des explications sur la fabrication du tapis. De mon côté, cela m'a appris plein de choses et me permet vraiment d'avoir un autre regard sur ces tapis !

 

D’ailleurs, je ne suis pas surprise d'apprendre qu'en Népalais, SUKHIça veut dire heureux

Présentation1.jpg

 

 

De mon côté, j'ai eu un coup de cœur pour les tapis Beni Ouarain, qui viennent du Maroc et qui sont fabriqués selon la tradition Berbère, entièrement en laine de mouton particulier des montagnes de l'Atlas et non teints (même les teintes foncées - marron / noir - sont naturelles  et proviennent de la laine)

Autre point non négligeable à souligner : les tapis sont réalisés dans le respect des animaux.

  

  tapis.png

Diapositive1.JPG

 

Après avoir fait mon choix, j'ai attendu quelques semaines (environ 10 semaines) car il s'agit de modèles uniques, fabriqués à la commande. Le mien a été confectionné par Jalila

A noter que le site SUKHI me permet d'obtenir ses coordonnées, libre à moi donc de lui envoyer un message pour la remercier ou encore pour lui dire à quel point je suis ravie ! Je trouve que cette possibilité d'échanger directement est vraiment super.

 

A la réception, ce fut une belle surprise : le tapis est moelleux, doux, agréable et très bien réalisé.

D'ailleurs, je crois bien que Napoléon en a fait son QG de prédilection !

  

SAM_9821.JPG

SAM_9869.JPG

SAM_9881.JPG

 

Le site propose bien d'autres modèles, notamment des tapis composés de petites boules colorées, qui font mouche dans les chambres d'enfants. En plus, il s'agit de tapis non traités et hypoallergéniques donc ils s'intègrent parfaitement dans nos maisons !

 

Voici un petit aperçu des autres modèles proposés.

 

 

Diapositive2.JPG

Diapositive3.JPG

 Encore merci Sukhi pour cette belle découverte !

 

10:49 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sukhi, tapis berbere | |  Facebook |

Notre road trip en Italie / Autriche et Slovénie : cap sur Venise

26/11/2017

IMG_8770.JPG

 

Venise ...

Nous avons eu la chance d'y aller en amoureux il y a 12 ans (déjà ...) et j'avoue que je n'en avais pas gardé un souvenir impérissable. Je me souvenais surtout de la foule amassée place Saint Marc, des rabatteurs devant les restaurants jouant des coudes ou encore des odeurs de vase liées à une chaleur caniculaire.

Toutefois, il y a 12 ans, il n'y avait pas tous ces blogs voyage, permettant de noter un tas de bonnes adresses dans son carnet. Nous n'étions donc pas vraiment sortis des sentiers battus à l'époque.

 

Autant dire que j'avais quelques réserves mais les enfants avaient très envie de découvrir cette "ville sur l'eau". Et heureusement car, cette fois-ci, j'ai vraiment adoré notre séjour à Venise. 

 

IMG_8634.jpg

IMG_8687.JPG

 

Lors de notre premier séjour, nous avions logé à proximité de la place Saint Marc, côtoyant les hordes de touristes et les commerçants zélés. Cette fois-ci, nous avons opté pour un logement à Cannaregio, un quartier "populaire" et animé de Venise, à l'écart des circuits touristiques, où nous avons eu la chance de côtoyer des vénitiens aux terrasses des cafés.

Les garçons se sont même fait un copain, Giacomo. C'était amusant de les voir parler avec les mains et s'apprendre, tour à tour, des mots dans leur langue.

Nous avons donc adoré ce quartier, plus intimiste et plus authentique.

 

Quartier-de-Cannaregio.png

IMG_8758.jpg

 

Pendant ces 4 jours à Venise, nous avons surtout choisi d'arpenter la ville. Nous y avons fait un paquet de parties de cache-cache, les petites ruelles s'y prêtant bien.

La ville est incroyablement photogénique, entre la lumière, les canaux et les murs colorés, vous en prenez plein les mirettes à chaque balade.

Les enfants se sont passionnés pour la ville, s'amusant de voir les bateaux poubelles ramasser les bacs à ordures ou encore de voir les bateaux taxis se faufiler le long des canaux, côtoyant les gondoles sur la lagune. Ils pouvaient passer des heures aux terrasses des cafés à se délecter de ce spectacle.

 

D'ailleurs, le tour en gondole est vite devenu incontournable face aux regards suppliants des enfants. Nous avons fait attention de choisir un gondolier avec des tarifs réglementés et affichés (garantissant un temps minimum ...). Cela nous a couté 85€ les 30 minutes pour nous 4. Certes, cela peu paraitre cher, mais cela permet d'avoir un point de vue unique sur la ville.

Il y a aussi des sorties en Kayak qui sont proposées et qui ont l'air top !

 

Au final, nous avons fait l'impasse sur les visites de musée à cause des queues interminables (pensez à réserver sur Internet en avance si vous êtes décidés à y aller) et parce que les enfants avaient davantage envie de s'amuser.

Toutefois, nous aurions bien fait la visite du palais des Doges, notamment pour écouter l'histoire de l'évasion de Casanova, mais la foule nous en a dissuadé ainsi que la moue des enfants à l'idée de rester enfermé dans un musée par un si beau temps.

 

IMG_8755.JPG

SAM_7724.JPG

IMG_8760.jpg

 

Toutefois, si nous avons fait l'impasse sur les musées / expos, nous avons fait une petite escapade à Burano. Entre Murano et Burano, le choix a été vite fait. En effet, "l'ile des couleurs" nous attirait fortement.

Et nous avons adoré ! Sous un soleil radieux, nous avons accosté sur cette petite ile et avons déambulé dans les ruelles admirant les façades bleues, roses, jaunes ... autant de couleurs venant égayer la visite.

Avant de partir sur l'ile, nous avions préparé nos sandwich et nous les avons mangés, assis sur un banc, en pleine nature. Cela nous a permis de faire l'impasse sur les petits restaurants, pris d'assaut par les touristes et souvent hors de prix.

Burano est également connu pour sa dentelle et son savoir-faire en la matière, avis aux amateurs !

 

Infos pratiques : pour aller à Burano, comptez environ 50 minutes en vaporetto de Venise, en partant de Fondamente Nuove. De notre côté, nous sommes partis tôt le matin pour éviter la foule et sommes partis vers 15H, ce qui nous a permis de ne pas nous retrouver dans les "heures de pointe"

 

 

IMG_8776.JPG

IMG_8784.JPG

IMG_8785.JPG

SAM_7874.JPG

IMG_8786.JPG

SAM_7879.jpg

SAM_7866.jpg

SAM_7908.jpg

 

Côté restos / cafés, nous sommes surtout restés dans notre quartier, où les prix sont accessibles, les produits proposés de qualité et les vendeurs agréables (et non blasés ou zélés comme dans certaines zones ultra touristiques)

Je vous conseille notamment ces deux endroits :

  • Al parlamento (Sestiere Cannaregio, 511, 30121 Venezia) : parfait pour y manger des petits plats / snacking et / ou boire un verre et les prix sont très corrects. Par ailleurs, les serveurs sont ultra sympa, ils avaient notamment laissés les enfants faire le service en les regardant d'un œil amusé.
  • Al timon (Fondamenta dei Ormesini, 2754, 30121 Venezia) : idéal pour siroter un spritz en dégustant des cichetis. L'accueil y est très sympa et vous pouvez vous installer sur les bateaux amarrés en face du bar, pour un bain de soleil.

 

Pour profiter d'une vue incomparable sur la ville, allez à la Fondaco Dei Tedeschi et rendez-vous sur la terrasse (accès gratuit). Un conseil, attendez le coucher du soleil pour un moment encore plus magique !

 

 

 

SAM_7921.JPG

SAM_7915.jpg

SAM_7929.JPG

SAM_7925.JPG

IMG_8802.jpg

IMG_8679.jpg

SAM_7751.JPG

 

Pour résumer ?

  • Venise, la belle, est très convoitée et il faut apprendre à la partager avec une horde de touristes. Je vous conseille donc de loger dans un quartier plus "préservé", plus authentique, tel que Cannaregio et d'aller à la rencontre des Vénitiens. Arrêtez-vous prendre un spritz Al Timone ou manger un morceau Al Parlamento.
  • Allez faire un tour à Burano, une ile haute en couleurs
  • Ne faites pas l'impasse sur le tour en gondole. Certes c'est cher mais c'est une super façon de découvrir la ville. Toutefois, veillez à prendre un gondolier qui affiche ses prix et la durée du tour. Ou pour faire plus original, choisissez le tour en Kayak.
  • Allez au coucher du soleil à la Fondaco Dei Tedeschi pour admirer la vue incroyable
  • A vous de compléter ;)

 

 

21:28 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : venise, italie, blog trip, voyage, carnet de voyage | |  Facebook |

Notre road trip en Italie / Autriche et Slovénie : cap sur Bled et Postojna en Slovénie

25/11/2017

IMG_8248.jpg

Lac de Bohinj

 

Le temps file et je me rends compte que je n'ai même pas fini de vous parler de notre road trip de cet été !

Dans une précédente note, je vous avais déjà donné l'itinéraire et communiqué des infos pratiques. Il est maintenant temps de vous donner un peu plus de détails sur les hébergements et activités.

 

Après notre arrivée à Cagli - et quelques jours passés dans l'agriturismo de Raffa à nous prélasser devant la piscine et à écouter le chant des cigales -  nous avons rejoint la Slovénie. Cela nous a pris à peu près 6h en voiture.

 

La Slovénie est une destination de choix à bien des égards.

  • Déjà, le coût de la vie n'y est pas trop élevé, permettant de s'offrir des petits plaisirs sur place
  • Ensuite, si vous aimez les grands espaces, les reliefs, les randonnées en pleine nature et les lacs, vous êtes à bon port !
  • Enfin, la Slovénie est aux confluents de plusieurs pays, en faisant une destination idéale pour des road trip. Vous pouvez faire de la Solvénie une étape avant de rejoindre la Croatie, la Hongrie, l'Autriche ou encore l'Italie. Nous avons d'ailleurs fait un saut de puce en Autriche pour la journée (afin d'aller voir la famille du brun) et cela ne nous a pris qu'1 petite heure pour y aller.

 

 

Un fois arrivé à Bled, en Slovénie, nous avons rejoint notre location : une petite cabane nichée dans les bois. Nous adorons les endroits sauvages, un peu reculés et avons trouvé notre bonheur avec cette cabane (moins de 100€ la nuit au mois de juillet). Le frère de notre hôte possède lui aussi une cabane juste à côté mais il s'est éclipsé dès notre arrivée, nos seuls voisins étant donc la vache et son petit veau. 

Petite cerise sur le gâteau : dans le jardin, il y a un toboggan ainsi qu'une balançoire. De quoi défouler les enfants et les amuser. La cabane, quant à elle, est assez spartiate mais offre tout le confort attendu. 

Le soir, nous avons pu admirer les étoiles, le ciel étant magnifique. Et, pour nous réchauffer, nous avons fait un feu de bois (notre hôte nous ayant laissé tout le nécessaire à disposition) et, la nuit tombée, nous avons raconté des histoires aux enfants, à la lueur des flammes, ces derniers étant emmitouflés dans leur couverture.

 

 

A seulement 10 minutes de marche, il y a un point de vue à couper le souffle sur la vallée, avec un petit chalet proposant de quoi se désaltérer, avec quelques tables pour rester admirer la vue.

 

IMG_8175.jpg

IMG_8377.JPG

 

 

En revanche, il fallait bien penser à faire les courses avant de rentrer à la cabane le soir car il faut compter 20 minutes de route de montagne avant de rejoindre la cabane. Autant dire qu'une fois arrivés, on préfère éviter de repartir chercher du sel. Toutefois, une supérette se trouve en bas de la montagne, permettant de faire toutes les provisions nécessaires.

 

Pour aller au lac, il faut également compter une vingtaine de minutes. Un peu plus parfois car la route menant au lac peut vite être encombrée en haute saison. Mais, heureusement, la route est jolie et on prend plaisir à voir défiler le paysage.

 

Il y a deux lacs à proximité :

  • le lac de Bled : le plus connu et aussi le plus fréquenté. Une chapelle se dresse sur un petit ilot central et offre une vue à couper le souffle. Pour les jeunes enfants, vous avez aussi des plages "privées", avec des toboggan, des plongeoirs, des activités en tout genre et des maitres nageurs. De mémoire l'entrée est de 7€ par personne. 
  • le lac de Bohinj, plus sauvage et qui fut de loin mon préféré (cf. 1ère photo)

 

Pour mieux les découvrir, vous pouvez louer des vélos ou encore des canoë / paddle. De notre côté, nous avons fait le tour du lac en VTT (un peu plus de 6 kilomètres de mémoire) et nous avons adoré la balade.

Nous en avons également profité pour nous arrêter au gré de nos envies et pour piquer une tête dans le lac.

 

Vous pouvez également visiter le château médiéval de Bled qui surplombe le lac.

Très honnêtement, les enfants se sont un peu ennuyés et nous n'avons pas été emballés non plus par la visite. Toutefois, cela vaut le détour ne serait-ce que pour la vue plongeante sur le lac et sur la vallée.

 

 

 

IMG_8243.jpg

IMG_8204.jpg

IMG_8329.JPG

 

IMG_8247.jpg

IMG_8355.JPG

IMG_8155.jpg

IMG_8496.JPG

IMG_8442.JPG

IMG_8501.JPG

slovénie,fik fak cottage,lac de bled,bohinh,skocjan,postojna,hotel jama

 

Faites aussi un tour au Vintgar Gorge pour une randonnée à flanc de montagne, le long d'une rivière. Vous passerez par des ponts en bois, longerez la rivière sur des petits sentiers escarpés (mais sécurisés) jusqu'à une magnifique cascade. La balade est vraiment magnifique et fait 3km A/R. Les garçons nous ont suivi sans aucun souci !

En revanche, nous y sommes allés un jour où le temps était très nuageux, ce qui nous a permis d'éviter la foule. Je vous conseille de vous renseigner avant pour éviter les périodes d'affluence car ça change vraiment tout !

 

Pour les amateurs de sensations fortes, je vous conseille la luge d'été sur le domaine skiable de Straza. Il y a parfois un peu d'attente et les prix sont un peu élevés mais la descente assure des sensations fortes et si en plus vous arrivez à admirer la vue en même temps, c'est le top !

 

Nous sommes également allés dans la station de ski VOGEL, depuis Bohinj, en télécabine. Une fois là-bas, nous avons profité de la vue panoramique, à couper le souffle, sur le lac. Puis, nous avons arpenté les sentiers et côtoyé des biquettes. Nous n'avons pas pu résister non plus à prendre un petit télésiège pour 4 jusqu'à Orlove Glave, pour y admirer les vues splendides.

 

 slovénie,fik fak cottage,lac de bled,bohinh,skocjan,postojna,hotel jama

slovénie,fik fak cottage,lac de bled,bohinh,skocjan,postojna,hotel jama

 

Après quelques jours dans la région des lacs, nous sommes partis vers Postojna et Skocjan afin d'aller visiter les grottes et cavités (compter à peu près 2h en voiture depuis Bled).

Nous avons posé nos valises à l'hôtel Jama. Il est très bien, moderne et offre tout le confort attendu. En plus, vous êtes situés aux pieds des grottes de Postjana.

De notre côté, nous avons préféré faire l'impasse sur les grottes de Postjana notamment car elles sont très fréquentés et ont un petit côté "parc d'attraction". Toutefois, si vous êtes avec de jeunes enfants ou avec des enfants qui n'aiment pas trop marcher, c'est l'idéal car la visite se fait de manière ludique dans un petit train.

De notre côté, nous avons préféré nous rendre à Skocjan et sans aucun regret !! Elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial naturel et culturel de l'Unesco et on comprend vite pourquoi face à ces grottes et cette vallée verdoyante.

 

  

SAM_7647.JPG

Hôtel Jama

 

IMG_8560.jpg

Parc Skocjan

 

 

Après cette halte à Postojna, nous avons filé vers l'Italie, pour rejoindre Venise, notre destination finale. Et je vous en reparle vite sur une note dédiée.

 

 

Pour résumer ?

  • La Slovénie est une destination à laquelle on pense encore peu mais qui n'est pas dénuée de charme, bien au contraire. Par ailleurs, elle constitue une étape de choix dans l'organisation d'un road trip (à vous de voir si vous poursuivez en Croatie, Hongrie, Italie ou encore Autriche)
  • Il y a des vols directs depuis Paris (Paris > Ljubljana), via AirFrance. Vous pouvez trouver des billets dans les 120€ A/R par personne donc cela reste raisonnable ! Depuis Bordeaux, vous pouvez faire comme nous et aller à Bologne pour faire un road trip.)
  • Allez voir la région des lacs, avec Bled et Bohinj. A noter que Bohinj reste notre coup de cœur pour son côté plus sauvage et moins "touristique" / balnéaire)
  • Allez dormir dans la montagne, dans une cabane en bois, pour vous reconnecter à la nature.
  • N'oubliez pas de visiter les grottes, avec un gros coup de cœur pour les grottes de Skocjan
  • Dans votre valise ? Des maillots, des baskets, des petites polaires pour les soirées au coin du feu, ...

 

14:25 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : slovénie, fik fak cottage, lac de bled, bohinh, skocjan, postojna, hotel jama | |  Facebook |