Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ce week-end #1 | Page d'accueil | ❤ ATARGULE ET CONSTANT ❤ »

05/02/2014

Guide de survie pour un long courrier avec des culottes courtes #1

 

405177_10150986416496778_1625634574_n.jpg

 

Il y a près d'un an, nous avons embarqué pour la Réunion.
Un vol de 11h, sans escale, avec un petit d'1 an et de 3 ans. Autant dire le parcours du combattant !

 

Suite à ce voyage, j'ai reçu quelques mails de futures globe-trotteuses désireuses de glaner des astuces afin de voyager en toute sérénité avec de jeunes enfants.

Évidemment, je ne vais pas vous mentir : il n'y a pas de recette magique ou de formule miracle. 11 heures d'avion avec des culottes courtes, c'est un sacré périple et autant vous préparer à essuyer quelques turbulences !

 

Mais si je peux vous donner quelques tuyaux ... :

 

1. Tout d'abord, pour les longs courriers, on recommande généralement d'attendre les 3 semaines du bébé. Et pour rappel, en dessous de deux ans, votre enfants fera son vol sur vos genoux et au-dessus de 2 ans, il faudra lui réserver un siège.

 

2. N'oubliez pas ses papiers ! En effet, en Europe, une carte d'identité suffira mais pour les autres destinations, munissez-vous d'un passeport ! Et le fait de l'inscrire sur son livret de famille ne suffit  plus pour l'Europe. Il doit avoir ses propres papiers.

 

3. Si votre enfant est un peu enrhumé et / ou que vous suspectez une otite, faites une visite chez votre pédiatre, mieux vaut être sûr que tout est ok et que vous pouvez prendre l'avion !

 

4. Prenez un vol de nuit ! Autant vous dire qu'occuper un enfant pendant 11H tout en le tenant assis sur vos genoux tient de l'exploit ! en revanche, avec un vol de nuit, il passera une partie de son temps à dormir et vous ... à souffler ! Seul inconvénient : avec les enfants endormis sur vos genoux, vous risquez bien de passer une nuit blanche (impossible de bouger au risque de les réveiller).

 

5. Renseignez-vous sur la possibilité d'avoir un berceau ! (en fonction de son âge et / ou de son poids, vous pouvez avoir droit à un berceau - généralement ils sont pour les enfants de moins de 10 kilos). Toutefois, pensez à vous renseigner auprès de la compagnie et surtout à le réserver, cela ne se fait pas toujours de manière automatique et c'est sous réserve de disponibilité !

 

6. Préparer un petit sac de cabine avec tout le nécessaire :

  • Les différents repas (biberon, petits pots, ...). En effet, si votre enfant à moins de deux ans, il n'y a pas toujours de repas prévus et c'est à vous d'y penser. Il vous suffira de demander à l'équipage de vous le réchauffer dans un micro-ondes. Toutefois, certaines compagnies proposent des repas bébé à pré-réserver, renseignez-vous ! A partir de deux ans, il aura son plateau repas. Mais si votre enfant à des allergies ou qu'il est assez difficile, mieux vaut prévoir quelque chose.
  • Couches et lingettes
  • Mouchoirs
  • Un change pour tout le monde (au cas ou le repas finirait sur le pyjama de votre culotte courte et sur vous au passage puisqu'il sera sur vos genoux)
  • Une petite trousse de secours (thermomètre, doliprane, crème hydratante, sérum physiologique, ...)
  • Un tapis à langer (pour rappel, il y a des toilettes avec espace lange mais il faut être contorsionniste !)
  • Un bavoir
  • Des petits jouets qui ne font pas de bruit et des livres (nous reviendrons dans la prochaine note sur : comment les occuper !)
  • Un casque audio adapté aux enfants

 

7. Prenez des vêtements chauds. Dans l'avion, la clim est souvent de mise, alors pensez à couvrir les extrémités (chaussettes, petit bonnet pour les bébés, ...) et n'hésitez pas à prendre une petite couverture ou à utiliser celle donnée dans l'avion.

 

8. Prenez aussi des vêtements confortables et facile à enlever / enfiler (ex. des baskets avec scratch ou même des chaussons, un gilet zippé, ...). Si vous partez de nuit, prenez un pyjama avec vous, ça les mettra aussi dans l'ambiance du dodo !

 

9. Pensez à prendre sa tétine, un biscuit, une sucette, ... quelque chose qu'il pourra suscoter au décollage et à atterrissage pour ne pas avoir mal à ses tympans

 

10. Faites le boire régulièrement (l'air est sec dans l'avion et on se déshydrate rapidement) et faites le marcher de temps en temps dans les couloirs.

 

11. Si vous prenez votre poussette, renseignez-vous sur la politique de la compagnie en la matière. La plupart du temps, vous pouvez la garder jusqu'à l'embarquement et la récupérer à la sortie de l'avion. Mais pensez bien à mettre une étiquette avec votre adresse et, si certains éléments sont déclipsables, faites attention à ne pas les perdre (lors d'un voyage, les attaches sur le côté, permettant de mettre la nacelle, se sont détachées et impossible de se servir de la poussette. On a du en racheter à notre retour, auprès d'une enseigne de puériculture et se trimballer une poussette en kit pendant notre voyage - ahem)

 

Prochaine note à suivre sur les activités à faire avec eux pendant le vol !

 

 IMG_4228.JPG

 

IMG_4553.JPG

 

 

07:18 Publié dans Globe Trotters | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |

Commentaires

la photo d'Aloïs qui dort est GENIALE !!!!!

Écrit par : day | 05/02/2014

Répondre à ce commentaire

Très très cool cet article, et particulièrement les photos :)

Écrit par : Damien | 05/02/2014

Répondre à ce commentaire

je pensais faire ce même article la semaine prochaine ! Ha! super bien, je rajouterai même 2/3 conseils si les enfants sont plus petits:
1- La bouffe : ne pas oublier de prendre nourriture, les petits pots sont souvent dégueu et pour les biberons, l'astuce de folie est de prendre un thermo d'eau bouillante que l'on mélangera avec de l'eau froide pour avoir en 2sec un bib à température. Dans l'avion on peut souvent demander à faire chauffer un biberon mais c'est au bain marie et ça prend 20 bonnes minutes. Autant de minutes de hurlement que l'on peut éviter à ses voisins.
2- Le Berceau: sur de nombreuses compagnies on peut réserver un berceau qui fait 70 cm de long et accepte les bébés jusqu'a 10kg. En théorie. Dans la pratique, le berceau devient petit dès les 6 mois du bébé et pour peu qu'on ait un bébé Cadum, dès 4 mois. MAIS, ne pas hésiter à le demander quand même (même en trichant sur les mensurations du bébé quand ils nous les demandent) parce que 1, ça permettra de coucher le bébé même quelques heures, dans le berceau (quand elle est trop à l'étroit ma fille se réveille souvent); et 2- si bébé ne dort pas, ça sert pour y mettre ses jouets et ses livres et 3- surtout surtout parce que les berceaux sont placés à l'avant de la cabine et qu'on a beaucoup plus de place pour les jambes !! Le berceau se réserve le plus tôt possible, idéalement dès la réservation.
3- Si on voyage seule avec son tout petit (je parle d'expérience là), ça peut vite devenir très dur à gérer: porte bébé + sac à langer + sac à main + avoir les passeports dans la main + comment je fais pour aller faire pipi ? etc… Ne pas hésiter à demander l'aide de l'hôtesse, elles ont généralement pitié de nous, pauvres mères seules…
4- Jeter des regards NOIRS au premier crétin qui soupirera en vous voyant entrer dans l'avion avec les enfants… comme si c'était un plaisir pour nous de nous taper 12h à occuper nos petits!

héhé, bon désolée pour le spam… et merci pour l'article Aude ! J'espère que 2014 vous fera repartir loiiiin (ici on en rêve déjà alors qu'on vient de rentrer)

Écrit par : The Mooncakes | 06/02/2014

Répondre à ce commentaire

Comme toi, nous avons fait un vol de nuit avec une petite lutine de 1an pour la même destination. Et pour rassurer les lectrices du blog de la Toupie, ça s'est passé comme sur des roulettes... finalement bien moins pénible pour nous qu'un trajet de 5h en voiture!
Pour la nacelle, malheureusement, il y a une contrainte de taille de l'enfant (souvent c'est non négociable) ... de mémoire 75cm.
A bientôt Aude!

Écrit par : clairon | 06/02/2014

Répondre à ce commentaire

Nous avons fait le même voyage lorsque mon dernier allait sur ses 12 mois et ce fut un enfer. Nuit blanche, hurlements du début à la fin… Avec les gens autour qui ont soufflé non-stop. Je suis arrivée à bout de nerfs, stressée de devoir revivre la même chose au retour.
Mon frère vit à La Réunion, il aimerait que nous revenions le voir mais définitivement non. J'attendrai que mon Gaspard ait 18 ans !

Écrit par : Ganousha | 09/02/2014

Répondre à ce commentaire

oh non mais la dernière photo je craque complètement! un jour je te raconterai l’épopée paris bangkok... ce fut comique!

Écrit par : Camille | 10/02/2014

Répondre à ce commentaire

nous venons de lire vos expériences. nous partons pour la réunion en fin février un notre petit prince qui aura 5 mois a ce moment là. nous avons pu réserver le berceau avec la compagnie lors de l"achat des billets. nous avons pris rdv avec la pédiatre 4 jours avant le départ pour voir si tout ira bien pour lui (risque de petit rhume en ce temps hivernal).
Mais quelqu'un pourrai t' il nous renseigner sur l’acclimatation du bébé au changement de température brutal et qu'elles sont les précautions à prévoir.
merci à tous.

Écrit par : Cédric | 18/01/2015

Répondre à ce commentaire

@Cédric > Bonjour Cédric, concernant l'acclimatation, le plus sage sera d'en parler avec votre pédiatre qui vous donnera toutes les infos nécessaires ! Bon voyage !

Écrit par : toupie | 20/01/2015

Répondre à ce commentaire