Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« BLOGOKIDS #19 En mode camouflage | Page d'accueil | Quand la mode est solidaire »

01/12/2015

Je l'ai démasquée : la bordelaise est la parisienne

 

Après quelques mois dans cette ville, je l’ai démasquée.
Qui ? La bordelaise pardi !

La bordelaise est en fait « La parisienne », celle que l’on décrit dans les pages de papier glacé, celle dont on vante les mérites hors hexagone et dont le style nonchalant est savamment étudié à la loupe.

 

Comment je le sais ?

Je m’en suis notamment rendue compte en déposant les chouquettes à l’école le matin.


De mon côté, les cheveux hirsutes, les yeux encore un peu collés, j’enfile mes grosses chaussettes puis mes  baskets pour emmener les enfants au pas de course.
C’est alors que je me suis prise la bordelaise dans les dents.

Chic en toute circonstance, mais avec cette pincée de décontraction qui rend son look ni trop sophistiqué, ni trop simpliste, elle dégage un charme fou.
L’alchimie parfaite.

Elle me narguerait presque le matin quand, avec ses joues bien roses et ses cheveux au vent,  elle embrasse ses culottes courtes avant de s’enfuir le pas léger, rehaussé de ses jolis escarpins.


Evidemment, les premiers jours, j’ai fait des erreurs de débutante : jean doudou mal coupé enfilé à la hâte, chaussettes dépareillées attrapées au vol et teint terne de la nuit trop courte 
Mais, très vite, j’ai compris que, le matin, il fallait dorénavant faire face à la bordelaise
et à son élégance nonchalante.

Mais je n'ai pas dit mon dernier mot !

 

Voici d'ailleurs quelques "basiques" que la Bordelaise a dans son dressing

 

la bordelaise,la parisienne

la bordelaise,la parisienne

la bordelaise,la parisienne

 

Un jean parfaitement coupé, à l'instar du 005 de Sézane / Son tote bag, clin d'œil à sa ville, pour y glisser tous ses trésors / Son k-way dans son sac, pour les petites averses / Une marnière, pour jouer au marin d'eau douce le week-end au Cap Ferret / Un pull en laine doudou / des escarpins pour fouler le pavé (et d'ailleurs, avis aux bordelaises, une boutique a ouverte rue Cornac, du côté des Chartrons et elle vend du Patricia Blanchet)

 

21:46 Publié dans Looks et Inspirations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : la bordelaise, la parisienne | |  Facebook |

Commentaires

Alors là, je plussoie à 100%! Fraichement debarquée de ma campagne, je vais recuperer mon minimoi à l'ecole (pour te donner une idee, ecole privée Barriere St Genes)en air max/ parka, et la sublime Bordelaise est là, total look Comptoir, Darel and co, et ses petits bout de choux tout aussi mignons! Aie j'ai mal à mon égo. c'était moi la maman lookée de l'école avant!

Écrit par : Elise | 03/12/2015

Répondre à ce commentaire

Ah tu me rassures !!! Je ne suis pas la seule à ressentir ça ! Bon, il faut que l'on contre attaque là, pas le choix ^^

Écrit par : latoupie | 07/12/2015

Répondre à ce commentaire

t'as raison! Aujourd'hui j'ai degainé le jean flare et l'echarpe a paillette.... bim dans la rétine!

Écrit par : Elise | 07/12/2015

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah ! Bien joué :)

Écrit par : TOUPIE | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Et la Bordelaise mère au foyer qui va courir avec ses cop's à 8h45 après avoir déposé ses enfants IKKS à l'école tu l'as vu?
Elle a les dernières pompes running et le pantalon qui va avec, quand toi tu n'as que tes adidas et un vague jogging pour courir... Elle n'est mm pas rouge et en sueur à la fin. MDR!!
Depuis je ne cours plus c'est mieux..
Depuis (bis) je ne sors jamais sans maquillage et tjs bien coiffée...

Écrit par : Candice | 03/01/2016

Répondre à ce commentaire