Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« please do this winter ! | Page d'accueil | Un pavé dans la mare modesque »

08/09/2009

Prendre l'air ... grâce à Issey Miyake


Pendant très longtemps, je suis restée fidèle aux effluves Chanel et me suis aspergée le cou de Coco Mademoiselle ... J'aimais l'empreinte olfactive que je laissais derrière moi et m'étais habituée à cette odeur.

J'ai même longtemps pensé que je l'avais adoptée pour toujours mais mes hormones en ont décidé autrement : Le dégoût vis-à-vis de certaines odeurs lors de la grossesse n'est pas qu'un mythe et assez rapidement, mon odeur fétiche ne m'a plus fait tourner la tête mais plutôt donné mal au coeur.

Du coup, je me suis retrouvée orpheline de parfum.

Et il y a peu de temps, EBuzzing m'a contacté et m'a proposé de tester un nouveau parfum, signé Issey Miyake. J'ai tout de suite accepté, d'autant que ma soeur m'a toujours vanté leurs fragrances, étant elle-même assez sensibles à leurs parfums. C'était donc l'occasion de tester !


Dès la réception du colis, je me suis jetée sur le parfum et dans un premier temps, j'ai été assez surprise par son aspect "nude", sans fioriture, tout en simplicité. Et déjà, le parfum avait marqué un point ! En effet, je ne suis pas une collectionneuse de flacon et ne recherche pas l’excentricité au niveau de la forme de la bouteille. Du coup, l’aspect nude m’a plutôt séduite.


Et après, en lisant le dossier de presse du parfum (eh oui, je fais les choses bien !), je suis tombée sur cette phrase d’Issey Miyake, qui a de nouveau fait écho :

« Je crée toujours en partant de l’idée la plus simple, et pourtant essentielle »


J’aime assez l’idée que la simplicité puisse se suffire à elle-même et reste intemporelle et indémodable.

Pour en venir au fond du sujet, je n’ai pas été déçu en ouvrant le flacon, l’ivresse était bien là. Et j’ai été d’autant plus convaincue quand le brun, après avoir déposé son baiser dans le coup, m’a glissé un « c’est quoi cette odeur ? J’aime bien … » Comme vous vous en doutez, le brun reste l’arbitre, le « nez » et moi je reste pendue à ses lèvres.
Alors si « le nez » consent, j’acquiesce et je me permets une parenthèse olfactive, le temps que mes hormones se remettent de leurs émotions et acceptent de revenir à leur premier amour.


Bref, « a scent by issey miyake » a une odeur de début d’été qui est assez agréable. Dans la revue de presse, ils nous en donnent les ingrédients : « Les notes fraîches de Jacinthe et de Galbanum donnent le ton vert floral et croquant de la fragrance, égayé par la vivacité bienveillante de la Verveine et le souffle du Jasmin”

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une odeur naturelle et végétale donc si comme moi, vous fuyez les parfums aux odeurs prononcées, aux  relents de patchoulis, et aux effluves plus coriaces que subtiles et que vous préférez les parfums légers et naturels, vous devriez craquer pour « a scent by issey miyake ».

Le mieux est que vous le découvriez, je vous laisse maître  …


Et je tenais à  vous signaler qu’il s’agit d’un article sponsorisé, dans le sens où on m’a envoyé ce parfum et proposé une petite rémunération pour donner mes impressions. Dans tous les cas, je reste toujours le plus honnête possible dans mon ressenti et n’accepte pas toujours ce type d’article, d’autant plus quand le produit testé ne m’intéresse pas. Et si le test se révèle peu ou pas concluant, libre à moi de ne pas en parler ou de donner un avis négatif. La rémunération n’est pas là pour faire une « pub » du produit mais davantage pour donner son avis. Je tenais à repréciser tout ça, ...

 

 

 

 

 

 


Article sponsorisé

16:08 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

Commentaires

Issey miyake était le parfum de mes 20 ans mais depuis je lui ai fait des infidélités.
Je vois de quoi tu parles, une odeur végétale enivrante, ça sent le printemps et la douceur des nuits d'été. J'irais le sentir en magasin.

Écrit par : Ithaa | 08/09/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je cherche désespérément le nom de l'artiste et du morceau qui passe en boucle sur le site http://www.ascentbyisseymiyake.com/fr/

si seulement vous pouviez m'aider...

Écrit par : florent | 19/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ Florent > Oui c'est "I tell you" de Heiko Germein. Bonne écoute

Écrit par : toupie | 19/09/2009

Répondre à ce commentaire

Merci mais j'ai l'impression que nous ne pensons pas au même morceau...

Écrit par : florent | 20/09/2009

Répondre à ce commentaire