« Quand deux frangins reprennent les poses de leur enfance ... | Page d'accueil | En mode colorama avec DPAM (#concours) »

05/03/2014

Au cirque d'hiver

 

Dans sa hotte, le Père Noël avait glissé des places pour le Cirque d'hiver.

Il les a déposé la nuit de Noël, sous le sapin, pour le plus grand plaisir des briochettes.

 

Évidemment, ils trépignaient d'impatience à l'idée d'y aller et n'ont vraiment pas été déçus par le spectacle (il est trop fort ce Père Noël !)

 

Tout d'abord, le lieu est incroyable, majestueux, empreint de magie. Pour le petit rappel historique, le Cirque d'Hiver est une très ancienne institution parisienne, créée en 1852 et s'appelait à l'origine "Cirque Napoléon", en l'honneur de Napoléon III.

 

Ainsi, pendant plus de 2H, les acrobates, trapézistes, clowns, tigres, chevaux, ... se sont succédé pour nous en mettre plein les yeux, tandis que l'orchestre nous en mettait plein les oreilles ! Un régal pour les yeux et les oreilles donc !

 

Les petits ne savaient plus où donner de la tête et restaient bouche bée devant les prouesses qui se jouaient devant eux tout en éclatant de rire devant les facéties des clowns.

 

Notre "grand" de 4 ans est resté complètement captivé du début à la fin alors que notre "petit" de 2 ans commençait un peu à décrocher vers la fin. Mais heureusement, une entracte est prévue pendant laquelle les petits peuvent se dégourdir les jambes et vous faire les yeux doux pour une barbe à papa.

 

 

On y retourne quand ?

Très vite !

 

photo(31).JPG

 

photo(18).JPG

photo 1(4).JPG

IMG_7311.jpg

IMG_7312.JPG

IMG_7292.JPG

 

IMG_7321.jpg

Encore merci à Bertrand & Jeny pour ce beau cadeau !

07:18 Publié dans Bonnes Adresses, Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cirque d'hiver, bouglione, paris, sorties enfant | |  Facebook |

Commentaires

Il est magnifique ce spectacle!!!

Écrit par : mamandoudouce | 05/03/2014

Répondre à ce commentaire

@Mamandoudouce > Oui incroyable, magique ! On a très envie de le refaire

Écrit par : toupie | 06/03/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire