Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2010

Des bébés à la consigne ?

91236426, Bonita Cooke /Flickr

 

 

Le choix du mode de garde n'est pas évident. Il s’apparente plus souvent au non choix : c’est le mode de garde qui vous choisit et rarement l’inverse.



De notre côté, on a eu beaucoup de chance car, contre toute espoir, on a obtenu une place en crèche. Et ça tombe bien car c'était en haut de notre "wish liste".
La crèche, je ne dis pas que ça a toujours été facile. Au début j’avais des nœuds au ventre et malgré l’adaptation de deux semaines, j’avais l’impression d’abandonner mon haricot coco dans une marée de bébés en culotte courte. J’avais l’impression que personne ne ferait vraiment attention à lui et qu’il serait tout seul à se languir de ses parents.

Et très vite, l’équipe a su me mettre en confiance. Tous les soirs, j’ai le droit à un compte-rendu de l’équipe sur la journée de mon haricot coco et sur « ses exploits du jour », je bénéficie également de leurs conseils avisés notamment pour éviter les petites rougeurs liées au frottement de la couche, etc.

Et puis je vois bien que le haricot coco est heureux d'y passer 3 jours 1/2 par semaine. Il gratifie les assistantes maternelles de son nouveau sourire (oui il a 2 dents maintenant !!) et il donne même la main à ses copines Marie-Lou et Louise. Il adore aussi faire le tour de la section en rampant, regarder les plus grands s'élancer dans le toboggan à balles, s'admirer dans la grande glace, profiter de la terrasse quand le temps le permet, ...


Aujourd’hui, je peux donc dire que notre mode de garde me satisfait pleinement. Mais voilà, j’ai appris il y a peu, que cet équilibre récent risquait fortement d’être ébranlé.

« La faute à qui ? » : au gouvernement ...

« Pourquoi » : ils estiment que l’encadrement en crèche est déjà largement suffisant à l’heure actuelle et prévoit de faire moins d’encadrement pour plus d’enfants accueillis. En prévision également, des personnes qui n’ont aucune qualification professionnelle pourront exercer dans les crèches ! (c’est bien non ?).

De nombreuses familles, de nombreux professionnels de la petite enfance et des syndicats ont déjà organisé des grèves dans toute la France mais on ne peut pas vraiment dire que le sujet ait fait la Une des 20H (oui c’est sur qu’il y a des sujets plus intéressant comme … Faut il vraiment citer tous les sujets qui ne servent à rien ??)

Bref, tout ça pour dire qu’avec le brun et le haricot, la crèche nous semblait être un bon mode de garde mais si cette réforme passe, autant dire que le haricot changera de mode de garde aussitôt. Les assistantes maternelles de ma crèche sont également révoltées par ce projet et certaines envisagent de faire des formations pour changer de métier.

C’est bien dommage de faire des économies sur le dos des tous petits et en plus de vouloir le faire en toute discrétion !

Voilà, c’est juste une note coup de gueule pour partager avec vous cette info.

Et si vous voulez plus d’info, vous pouvez aller sur ce site et pourquoi pas signer la pétition

www.pasdebebesalaconsigne.com

et sur le site de Marianne2

13:47 | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : bébés à la consigne, modes de garde, crèche | |  Facebook |