Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2011

La fin annoncée des stan smith ?

Inclassable, épurée, intemporelle, transgénérationnelle, mythique, iconique, légendaire, ...

Voila tous les mots qui me viennent à l'esprit concernant la Stan Smith.

 

 

3369922369_9bcdfacd40.jpg

Crédit Photo Coco Cerise

 

 

Pourtant, alors qu'elles fêtaient leur 40ème anniversaire à Rolland Garros, la Direction d'Adidas a fait tomber la sentence, implacable : La Stan Smith c'est fini. En effet, celle-ci va tirer sa révérence et sa commercialisation s'arrêtera au cours de l'année 2012.

 

 

Alors quoi ? C'est tout ? Après 40 ans de bons et loyaux services, la Stan Smith c'est fini ? Autant  vous dire que l'adepte des baskets que j'ai été - et suis toujours - a eu du mal à digérer l'information. Pour moi, les Stan Smith, c'est une basket indémodable, un remède à la faute de goût dans l'univers de la sneakers.

Avec ses courbes raffinées et épurées, son cuir blanc et sa silhouette discrète, la Stan Smith avait su se démarquer des autres pour devenir une valeur sure.

 

Si elle sera là encore pour la collection A/H 2011, ça sera juste pour nous dire adieu en douceur avant de disparaitre définitivement des rayons.

 

Il faut dire que cette chaussure a une histoire, sur laquelle s'est bâtie sa légende.

Dans les années 60, Adidas signe un contrat avec le joueur tennis vedette du moment, un certain Stan Smith. Rapidement, son nom est associé à la basket blanche et devient synonyme de succès. Et finalement, la basket a dépassé "son maitre" et celui-ci a pris le parti d'en rire "Je pense que c'est normal. Je suis connu malgré moi, grâce à mon nom qui va de pair avec cette chaussure. Et puis vous le savez, cela fera bientôt quarante ans que ça dure !"

 

 

 

Stan_Smith_SCTA.jpg

 

 

Puis des courts de tennis au bitum il n'y avait qu'un pas.

Les tennisman n'ont pas gardé longtemps le monopole de la Stan Smith, les anonymes s'en sont emparées et la basket a su jouer au caméléon pour se retrouver aux pieds de tous : des bobo parisiens, aux rappeurs inspirés, au 3ème âge en mode casual, à la fashionista adepte du plat, ...

 

 

Ici portées par Phoebe Philo venue saluer le public à la fin du défilé Céline

 

 

Phoebe-Philo-ose-la-paire-de-Stan-Smith_image_sousdossier_portrait.jpg

 

 

Ou là par des anonymes 

 

IMG_7063.jpg

Crédit photo Little Style Box

 

 

IMG_5050.jpg

Crédit photo Little Style Box

 

 

Alors, vous vous demandez peut être pourquoi la Stan Smith tire sa révérence ?

Selon la direction d'Adidas, cela est dû au fait que le succès de la Stan Smith est principalement hexagonale ; "La Stan Smith est un mythe. Mais un mythe qui ne se vend qu'en France, malheureusement, l'international a conclu qu'il fallait stopper sa production."

 

De mon côté, je suis Stan Smith mania. Pour moi, pour le brun et pour le haricot et la brioche.

IMG_4426.JPG

 

 

La Stan Smith va donc devenir une denrée rare... 

 

 

 

Alors profitez des soldes pour vous procurez une paire de Stan Smith avant que celles-ci ne deviennent introuvables

 

 

 

Ici les Stan-Smith blanc & vert pour hommes à 60€ au lieu de 70€

 

 

Baskets-adidas-Originals-STAN-SMITH-2-26874_350_A.jpg

 

 

 

 

 

Et pour les femmes, les Stan Smith blanc/navy à 56€ au lieu de 70€

 

 

51470_350_B.jpg

 

 

 

 

Et sans oublier nos culottes courtes ! Avec le modèle à scratch à 32€ au lieu de 40€

 

 

Baskets-adidas-Originals-STAN-SMITH-2-STRAP-14755_350_A.jpg

 

 

 

 

 

 

 

20:47 Publié dans Jolis Mômes, Looks et Inspirations | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : stan smith, la fin de la stan smith | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

22/07/2011

❤ A 2 mois ... ❤

Quoi ??! 2 mois déjà ? Mais on ne m'avait pas prévenu que pour le deuxième haricot le temps s'écoulait encore plus vite, à toute berzingue. 

 

Mon "petit" bébé de 4,2 kilos à la naissance vient de franchir le cap des 6kg et des 60cm pour ses 2 mois. Oui un vrai colosse. Il n'en finit pas de pousser ce deuxième petit haricot magique. Quand je le vois allongé, à côté de moi, bien blotti dans les bras de Morphée, je suis souvent surprise par sa taille et son gabarit. J'ai l'impression qu'il a déjà 6 mois. D'ailleurs 6 mois, c'est la taille de vêtement qu'il porte déjà.

 

Et donc à 2 mois, ma "petite" brioche n'en finit plus d'affoler sa courbe de croissance. Mais au-delà de ça, il est très éveillé. Entre deux tétées, il aime regarder ce qui se passe autour de lui et me fait tout son répertoire d'expressions. Et je peux vous dire que Leonardo n'a qu'à bien se tenir, Vadim is in the place !

 

 

J'ai donc droit à des magnifiques sourires édentés, soulignés par sa petite fossette et  ses yeux rieurs 

  

IMG_4578.JPG

 

 

 

Mais Vadim se pose aussi déjà des tas de questions métaphysiques tentant de comprendre le monde qui l'entoure (quel est ce bruit ? ...).

Dans ce cas, il arque ses sourcils, gonfle ses narines et écarquille ses yeux 

 

 

IMG_4581.JPG

 

 

Et puis parfois, il est perdu dans ses pensées. Généralement, c'est la phase pré-endormissement.

Heureusement, ses coliques ont diminué, lui laissant du répit et lui permettant d'apprécier ses phases d'éveil.

 

 

IMG_4585.JPG

 

 

 

 

A deux mois, la brioche commence déjà à avoir ses petites habitudes : 22H00 c'est la dernière tétée et il nous réveillera ensuite à 6H pour un petit rab avant de se rendormir jusqu'à 9H30. Vivement qu'il saute celle de 6H et la brioche sera parfaite !

 

Pouce ou tétine ? Vadim voit son grand-frère avec son pouce mais cela ne l'influence pas vraiment car c'est un tétouilleur de compét. Donc la tétine nous dépanne bien. Mais la brioche n'a tout de même pas dit son dernier mot et tente souvent d'attraper son pouce. Il manque encore un peu de dextérité et le perd aussitôt puis finit par s'énerver. La tétine apparait alors comme le sauveur ! Toutefois, on ne lui donne qu'en cas de dernier recours car on ne voudrait pas se réveiller toutes les nuits pour lui remettre dans la bouche. Au moins, le pouce il l'a toujours sur lui ! Affaire à suivre donc ...

 

 

 

IMG_4596.JPG

 

 

Et à 2 mois, la brioche attrape tout ce qu'il trouve (bien souvent mes cheveux qu'il tire jusqu'à lui ... ahem). Mais il aime aussi agripper son doudou ou un lange et se le coller sur le visage

 

 

IMG_4599.JPG

 

Et son frère aime bien aller lui amener son doudou et sa tétine tout en criant "ohh Badiiiigne, bisous badiiigne". Je crois qu'il aimerait bien que son petit frère le rejoigne dans sa chambre et ne fasse plus de tête à tête avec nous le soir. Mais pour ça, on attend que le réveil de 6H30 saute car je ne suis pas sure que le haricot se rendormirait s'il était réveillé à cette heure là.

Le grand frère s'est donc fait à l'idée que "Badiiigne" est là pour toujours et que nous n'allons pas le ramener à la maternité. Il y a eu quelques phases difficiles de spleen pour lui au début, mais on l'a beaucoup rassuré et ont lui a accordé beaucoup de temps. J'ai l'impression que ça lui a fait beaucoup de bien de sentir qu'on était toujours autant là pour lui.

 

Bref, ma brioche, plus si petite que ça, me fait fondre comme une glace au soleil.

 

 

 

* Et le concours Mustela crème solaire continue. C'est par ici  

20:32 Publié dans Jolis Mômes | Lien permanent | Commentaires (25) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

17/07/2011

J'❤ KIDZCORNER

Certes je blogue, mais comme je vous le répète souvent, je suis aussi et surtout une grande blogophile qui passe beaucoup de temps à écumer le net en quête de bons plans et de jolies découvertes.

J'aime y découvrir des univers singuliers, des bulles récréatives et des personnalités hautes en couleur. La plupart du temps, les blogs que je dévore sont aussi de précieuses sources d'inspiration et de tentation, distillant des bons plans en pagaille.

 

Il faut bien avouer qu'entre mes deux petits hommes, le brun, mon boulot ultra prenant (que je n'ai pas encore repris je vous - et me - rassure !) et le blog, il me reste généralement peu de temps libre. Alors,  j'aime bien quand on me met directement sous le nez des bons plans.

 

C'est notamment pour ça que j'ai été tout de suite séduite par le concept de Kidzcorner. Et j'avoue que la personne qui se cache derrière ce site est une ancienne collègue et du coup, je ne peux qu'être admirative devant son initiative et le fait qu'elle l'ait menée jusqu'au bout, chapeau !

 

 

208735_155275011202107_123966154332993_353275_3697778_n.jpg

 

Je pourrais vous en parler, vous dire que j'aime bien m'y balader pour voir ses dernières trouvailles, que je me délecte souvent de ses sélections qui me font gagner un temps fou, etc. mais la mieux placée pour en parler, ça reste Carole, la maman de kidzcorner. Alors je lui laisse la parole :

 

 

1. Peux-tu nous parler de kidzcorner.fr ? Quel est le principe du site ?

kidZcorner est un guide shopping dédié à l’univers de l’enfant.

Le principe est simple : sélectionner ce qui se fait de mieux en matière de mode, de déco, de mobiliers et de jouets et recenser les meilleurs bons plans, ventes privées, offres spéciales « enfants ».

Il s’agit d’offrir aux parents les clés pour trouver le cadeau idéal en leur proposant une sélection de vêtements, de jouets, de livres ou encore d’éléments de déco triés sur le volet sans qu’ils aient nécessairement besoin d’aller passer des heures sur la toile pour trouver quelque chose de beau et original.

Et puis c’est aussi un moyen de rendre accessible les plus jolies marques enfants en proposant les bons plans pour les acheter. Parce que kidZcorner n’est pas un site marchand (nous ne vendons rien à proprement parler nous faisons juste le lien), on peut dire que c’est un relais, une vitrine de l’offre disponible sur le net. 

 

2. Et si tu devais définir « kidzcorner.fr »en 3 mots ?

Pas facile en seulement 3 mots mais on pourrait dire que c’est une vitrine de petites merveilles.

 

3. Qui se cache derrière « kidzcorner.fr » ? Qui es-tu ?

C’est dur de parler de soi… Je suis Carole, 35 ans, parisienne, maman de 2 enfants, créatrice à mes heures perdues, bloggeuse, fashion kids addict et passionnée par l’univers de l’enfant.  Plus concrètement, je suis la fondatrice de kidZcorner que j’ai créé en décembre 2010.

 

4. En quelques mots, peux-tu nous parler de ton parcours ? Pourquoi avoir choisi le secteur des culottes courtes ? 

Je crois que je n’ai pas choisi ce secteur, c’est venu comme ça et puis c’est devenu une passion de plus en plus grandissante.

Tout a commencé à la naissance de ma fille Lilas, il y a 6 ans. A l’époque, c’était assez dur de trouver autre chose que du rose pour habiller les petites filles alors je me suis mise à chercher sur le net. C’est à ce moment réellement que j’ai découvert deux univers que je ne connaissais absolument pas : celui des blogs qui n’étaient pas encore très répandus à cette époque et celui de la mode enfantine qui était en plein développement. Cela m’a donné envie de créer monpropre blog pour en faire une sorte d’album souvenir pour ma fille et partager mes découvertes avec les mamans qui comme moi pouvaient avoir du mal à  trouver des vêtements sympas pour leurs enfants. J’ai commencé aussi à coudre pour Lilas, vendre quelques créations. C’est comme ça que j’y ai pris goût. Il faut avouer que je passais des heures à chercher des nouveautés pour Lilas que ce soit des vêtements, des jouets ou des objets pour décorer sa chambre. Souvent pour le premier enfant, on cherche à lui offrir ce qui a de plus beau.

 

5. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans cette aventure ? Quel a été le déclic ? 

En fait, je me suis posée pas mal de questions juste après la naissance de Félix mon deuxième enfant, c’est un peu un moment, une étape dans la vie ou on remet beaucoup de choses en question. A cette époque, je travaillais dans un institut d’études où je faisais des horaires pas possibles, j’étais très impliquée dans mon travail et du coup je ne voyais pas beaucoup mes enfants. Ca a été une période très difficile pour moi.  Clairement j’ai pris conscience que je ne pouvais plus continuer comme ça, je voulais pouvoir profiter de mes enfants et aussi avoir un peu plus de temps libre. Alors voilà j’ai réfléchi avec mon mari à la manière de concilier à la fois ma passion, mes enfants et mon travail. Et l’idée de kidZcorner nous est venue. Créer un site vitrine sur lequel partager les bons plans, découvertes et coups de cœur tout en travaillant en partenariat avec les boutiques en ligne afin de mettre en avant et pointer directement sur les produits sélectionnés et en faisant une plateforme professionnelle. Je partageais déjà un peu tout ça sur mon blog mais je n’ai jamais voulu qu’il devienne une plateforme publicitaire.  La mise en place a mis pas mal de temps, notamment sur les aspects techniques mais j’avais déjà une idée bien précise de ce que je voulais. Pour le reste j’avais un peu d’expérience grâce à mon blog. Voilà comment kidZcorner est né...

 

6. Quel est ton moteur ? Qu’est-ce qui te fait avancer au quotidien ?

Je sais pas trop, plein de choses… en premier mes enfants. Comme la plupart des parents je pense, j’ai envie de leur offrir une belle enfance, leur faire plaisir, qu’ils s’épanouissent et qu’ils gardent des souvenirs heureux de cette période de leur vie.

Et puis sinon, je suis quelqu’un d’assez actif, je ne suis pas capable de rester sans rien faire, il faut toujours que je trouve quelque chose pour m’occuper alors j’ai toujours plein de projets.

 

7. Comment choisis-tu les créateurs ou les créations que tu mets en avant ?

La plupart des articles que je mets aujourd’hui en avant sur mon site doivent avoir leur place à la maison. La première question que je me pose quand je choisi un vêtement est : est ce que je le mettrais à mes enfants ? Pour un jouet c’est pareil, je me demande s’il va leur plaire, s’ils vont jouer avec.  Mais il faut aussi qu’il soit beau. Ma référence, c’est quand même beaucoup mes enfants. Cela dit je sais que tout le monde n’a pas forcement les mêmes goûts alors il m’arrive aussi de temps en temps de mettre en avant des articles que je n’aurais pas mis de prime abord mais qui plaisent à d’autres.

 

8. Et si tu devais me donner …

- Une couleur ? Ma couleur préférée est le gris. Je trouve que c’est une couleur qui s’associe avec toutes les autres.

- Un pays ?  Le Japon.  Je rêve d’aller un jour au japon, c’est un projet commun avec mon mari qu’on a depuis très longtemps mais que l’on a pas encore eu l’occasion de concrétiser.

- Une qualité ? La curiosité. Je ne sais pas si c’est une qualité ou un défaut mais pour moi c’est plutôt une qualité.

- Un défaut ? Oh la la, je suis une grande timide. C’est terrible mais il m’arrive de ne plus pouvoir gérer mes émotions dans certaines situations, j’ai la voix qui tremble, le rouge aux joues, la tête baissée, je me comporte comme une enfant.

- Une marque de vêtement ? Un créateur ? Pour les enfants ? Sans hésitation, Bonton. Cette marque a toujours su me faire rêver. Ses collections rassemblent tout ce que j’aime : des tenues à la fois simples et épurées aux belles matières et aux jolies couleurs.

- Une devise ? Est heureux qui croit l’être, j’aime bien celle là.

- Un « must-have » ? Mon iphone.

- Une faute de goût ? C’est hyper subjectif, c’est vraiment difficile de discuter des goûts et des couleurs, non ?

-  Un des 7 péchés capitaux ? Clairement la gourmandise mais je me suis calmée avec l’arrivée des enfants.

 

9. Que peux-t-on te souhaiter pour les années à venir ?

Du bonheur !!!!

Et que kidZcorner grandisse, grandisse...

 

 kidzcorner

 

 

166999_137069663022642_123966154332993_246828_7065635_n.jpg

 

21:12 Publié dans Jolis Mômes, Le coffre à jouets | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : kidzcorner | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

14/07/2011

kaleidoscope ...

Avec un bébé, plus besoin d'avoir une télé.

 

Il suffit de placer votre bébé sur son transat et de le regarder. En l'espace de quelques minutes, celui-ci vous fera partager une partie de son répertoire d'expression. Du "areuh" au "j'ai faiiiiiimé, au "gouzi gouzi", ....

 

Et moi, je ne m'en lasse jamais ! 

 

 

pokerface.jpg

09:16 Publié dans Jolis Mômes, Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------