Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2011

Grâce à vous, le casse tête du lit est résolu !

 

Un grand merci à vous toutes pour vos précieux conseils avisés qui ont permis d’éclairer ma lanterne - C'est rassurant aussi de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas et j'ai pu me nourrir de vos expériences -

Je me suis également rapprochée des professionnels de la petite enfance qui officient dans ma crèche afin de profiter de leur expérience.

 

Toutefois, la solution pour laquelle nous avons opté n'est pas une solution miracle que l'on pourrait calquer sur toutes nos culottes courtes. Le but c'est juste de vous faire part de notre cuisine interne mais pas de me prendre pour Dolto !!

 

Lorsque j’ai demandé conseils aux professionnels de la petite enfance de ma crèche, ces derniers ont insisté sur le fait que l’arrivée d’un petit frère pouvait être une expérience déstabilisante pour un enfant. Jusque là, je m’en doutais un peu et avais essayé d’y préparer le haricot tant bien que mal, mais ce n'est pas toujours facile car le haricot est encore petit.

 

Dans tous les cas, le mot d’ordre donné par la crèche est « éviter les chamboulements lors de cette période ». En effet, le grand va être amené à « partager ses parents » et n’aura donc pas forcément envie de faire « d’autres concessions » (ex. laisser son petit frère s’approprier ses jouets, son lit ou encore sa chambre).
Or, pour le coup, on n’a pas toujours le choix. Dans notre palace parisien de 60m2, impossible que chacun ait sa propre chambre, la cohabitation s’avérait donc inévitable.

 

Alors pour essayer que ça se passe au mieux, voici le plan de bataille que nous avons élaboré :

 

En amont > Avant l’arrivée de la brioche, nous avons pris notre temps et avons « transformé » l’antre du haricot au fur et à mesure. On a dû notamment changer quelques meubles de place pour que tout rentre (une sorte de Tetris grandeur nature) mais on n’a pas touché à son lit (il est resté à la même place et on ne l’a pas changé)

 

IMG_3397.jpg

 


On a décidé aussi de ne pas installer le lit de la brioche tout de suite dans la chambre, on a laissé un espace vide où on a juste mis un transat pour quand même occuper l’espace.

 

IMG_3398.jpg

 

Ca s’est donc fait tranquillement. Si l’écart avait été plus grand, et si on avait senti le haricot prêt, on l’aurait changé de lit quelques mois avant l’arrivée de la brioche. Mais le haricot est attaché à son lit et aime bien se lover la nuit contre ses barreaux. Il n’avait donc pas l’être pressé de passer à un lit  « de grand ». En plus, pour le faire un peu avant l’arrivée de la brioche, il aurait fallu faire la transition à 1 an ½  (pour rappel, ils ont pile 2 ans d’écart) et ça nous paraissait tôt. Et dernier point qui a finit de nous convaincre, vu qu’ils partagent la même chambre, on ne voulait pas que le haricot voit son frère intégrer son propre lit et qu’il ait le sentiment de s’être fait virer. Autant qu’il vive bien la transition dans un lit junior et que ce soit une expérience valorisante et non frustrante pour lui.

 

 

Le jour J > Quand notre belle brioche est arrivée, nous l’avons gardé dans notre chambre pour éviter que ce dernier ne réveille Aloïs toutes les 3H (oui, on oublie vite les réveils toutes les 3H !!!) Il dort donc avec nous, dans notre chambre, dans son petit couffin.

 

Dès qu’il commencera à faire l’ébauche d’une nuit (très vite j’espère), il intégrera l’antre du haricot qui deviendra aussi sienne. A ce moment là, on impliquera Aloïs en lui demandant s’il a envie que son petit frère le rejoigne. Au moindre « oui » concédé du bout des lèvres, on installera le lit de Vadim dans leur chambre. On choisira alors un nouveau lit pour la brioche.

 

Questions pratiques : Pour le lit du coup, on a pévu d’en racheter un quoi qu’il arrive pour la brioche et à la rentrée prochaine, on mettra Aloïs dans un vrai lit, cela coïncidera aussi avec sa rentrée en crèche et c’est en 3ème année qu’ils les font passer dans des lits junior. Comme ça, on le fera en même temps.

Quant au petit lit bébé d’Aloïs, plutôt que de le mettre à la cave pour qu’il y soit oublié, on va le donner aux grands-parents pour qu’il y coule une paisible retraite et qu’il puisse accueillir la brioche de temps en temps ou ses futurs cousins.

 

Comme je vous le disais, il ne s’agit pas d’une solution miracle mais c’est celle qu’on a choisit. Il est vrai que l’arrivée d’un deuxième est un vrai chamboulement pour l’aîné. Je crois qu’on n’avait pas forcément bien appréhendé ça. On a vu quelques changements de caractère de la part du haricot, liés aussi à une lutte de territoire ! Je vous en dis plus là-dessus dans une prochaine note.

 

Et vous, vous avez géré ça comment ou quelle est la solution que vous envisagez ?

 

 

22:11 Publié dans Home Sweet Home, Jolis Mômes | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

06/06/2011

j'❤ la fête des mères !!

La fête des mères ça reste encore assez abstrait pour moi.

 

Cela fait certes deux ans que j'ai la chance de la fêter mais le haricot étant tout petit, je n'ai pas encore eu droit à mon collier de pâtes ou à mes pâtisseries en pâte à sel ...

 

Alors en attendant, c'est le brun qui officie, mandaté par mon haricot et ma brioche. Et ce n'est pas moi qui vais me plaindre ...


 

 

IMG_3324.JPG

 

 

IMG_3327.JPG

 

 

Et promis, je vous prépare la note sur l'épilogue du lit et je prends aussi des photos de la chambre des haricots. 

 

Quant au prénom qu'on avait choisi pour une fille, on le garde encore sous le coude, au cas où l'envie nous prendrait un jour d'en faire un troisième et que ce soit une fille... Et oui, on ne sait jamais ...

 

15:10 Publié dans Jolis Mômes, Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

29/05/2011

Résultats du concours DAWANDA

Après un tirage au sort, voici les 3 gagnants du concours :

 

 

DAWANDA

 

 

Bravo donc à ALICE qui  gagne un bon d'achat de 50€  

 

 

Après avoir fouillé le site en long, en large et en travers, j'ai eu plusieurs coups de cœur :
http://fr.dawanda.com/product/13996862-Chaise-scenariste-... (à personnaliser pour mon fiston).
http://fr.dawanda.com/product/5267978-Wandtattoo-Elfe-Fee... (pour ma princesse).
http://fr.dawanda.com/product/7776150-Lot-de-20-Lingettes... (pour nettoyer délicatement le popotin de mon fiston / ou mon visage).

Bon courage à toi pour tes derniers instants de grossesse (si Numérobis n'a pas encore pointé le bout de son nez).

Bises

Écrit par : Alice | 18.05.2011

 

 

 

 

Et bravo donc à 24 hours of sunshine et BERGERONNETTE qui  gagnent un bon d'achat de 25€  

 

 

 

 

Hihihi moi j'adore la boutiquette d'Emilie-sans-chichi, de trop jolis bijoux, nuages en liberty et petites trousses !

Écrit par : 24 hours of sunshine | 19.05.2011

 

 

 

Hello,
justement en ce moment je cherche une trousse à maquillage et en flanant sur Dawanda j'ai découvert cette boutique:
http://fr.dawanda.com/shop/dehemcreations

je pense que je vais craquer pour la trousse Charlène.

Merci pour ce concours.

Écrit par : Bergeronnette | 17.05.2011

 

 

 

Merci de revenir vers moi à cette adresse mail blog.latoupie@gmail.com

21:10 Publié dans Bijoux Choux, Jolis Mômes, Le coffre à jouets, Looks et Inspirations | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dawanda | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

27/05/2011

La mini-accro du shopping !

J'avoue, je le confesse même, j'ai beau avoir fait des études littéraires, vouer un culte à Sartre & consorts, ne jurer que par mes classiques et à ne pas être du genre à faire un amalgame entre le Zadig de Voltaire et la marque de prêt à porter, il n'empêche que je me suis faite piéger par Sophie Kinsella.
Non, non, ne la cherchez pas dans la rubrique littéraire du Figaro ou encore dans les lauréats du prix Goncourt.

 

Sophie Kinsella fait partie de ces auteurs qui nous proposent de la "chick litt" afin de mieux nous divertir. Et je dois bien l'admettre : la belle m'a prise dans ses filets et j'assume m'être prise d'affection pour Becky son héroïne née avec le livre Les confessions d'une accro du Shopping. Pourtant, je suis loin d'être une fan du genre et à part Becky, je n'arrive pas à accrocher avec les autres héroïnes issues de la "chick litt"

 


Les "accro du shopping", je les ai tous lus, avec un plaisir non dissimulé : oui, les ficèles sont grosses et le trait forci ; oui, on est dans le règne du caricatural ; ... mais avec moi ça fonctionne et je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un petit sourire au fil des pages. Becky c'est un peu notre face cachée de shoppingaholic 

 

Alors, si comme moi, vous avez dévoré les aventures de Becky, j'ai une bonne nouvelle : un nouveau volet de ses aventures vient de sortir "La mini-accro du Shopping"

 

 

 

51MPrU1rA1L._SS500_.jpg

 

 

la mini-accro du shopping

 

 

 

 

 

Et il est dispo sur le site AMAZON

 

 

 Et là, je me dis que pour la santé mentale de mon banquier, le fait d'avoir deux petits gars, c'est une planche de salut !

 

18:17 Publié dans Jolis Mômes, Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : la mini-accro du shopping, sophie kinsella | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------