Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2015

Debout, ensemble

 

Avant de reprendre ma plume numérique pour vous conter des choses futiles et distrayantes, visant à rendre notre quotidien plus doux, j'avais juste envie de commencer cette semaine en vous parlant de la marche républicaine de la veille.

 

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai été profondément émue devant une telle marée humaine, brandissant des messages de solidarité, des messages de fraternité, des messages de liberté.

 

Cette journée historique, forte en symbole, réunissant une foule bigarrée et dépassant les frontières, nous a permis de nous lever ensemble, de scander des messages d'égalité, de liberté. Des valeurs inaliénables, pour lesquelles nous devons toujours être les garants, les défenseurs.

 

J'espère que ce réveil n'est pas un simple sursaut et que nous continuerons à être Charlie car il nous reste de nombreux défis à relever, main dans la main. 

 

1661573_724171197696080_34376915_n.jpg

 

Illustrations IRIS DE MOUY, de son ouvrage En route pour la Tour Eiffel

 

10:34 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

09/01/2015

Parce qu'on est libre, parce qu'on est solidaire

 

D'habitude, je viens ici pour vous parler de choses futiles et récréatives, pour badiner avec la mode ou encore pour partager avec vous un meli-mélo de bons plans.

 

Cette bulle récréative, cette parenthèse enchantée, j'y tiens. Elle me permet de saupoudrer mon quotidien de douceur.

 

Or, aujourd'hui, je n'arrive pas à me réfugier dans cette bulle.

Aujourd'hui, je suis triste et complètement hébétée.

Accablée de voir ces évènements tragiques se dérouler, triste de voir que des personnes se sont attaquées à des principes fondamentaux, à des valeurs inaliénables, à des libertés que l'on croyait inattaquables.

 

J'ai encore du mal à réaliser que l'humour peut tuer, que les dessins peuvent vous condamner, notamment dans le pays des lumières où l'on brandit la liberté d'expression en étendard.

Face à ces actes abjectes, inacceptables, j'ai une pensée pour ces hommes qui se battent pour exprimer leurs idées, à ces hommes courageux qui choisissent comme arme leur stylo pour répliquer aux balles des lâches, à ces hommes d'exception qui deviennent immortels, à ces combattant des libertés. 

 

Aujourd'hui, la meilleure façon de leur rendre hommage est de nous rassembler pour faire front, pour préserver nos libertés. Le pire serait donc de céder aux sirènes des amalgames et des stigmatisations, en se trompant de combat.

Nous sommes tous Charlie, ne l'oublions pas.

 

charlie-et-simon.jpg

Stéphanie Blake

17:13 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

30/11/2014

Et si on se faisait une toile ? #4

 

Il n'y a pas très longtemps, nous avons eu la chance d'aller voir les aventures du petit ours péruvien, nommé Paddington, en avant première. Il s'agit d'une adaptation cinématographique des aventures de l'ours sympathique créé par l'écrivain Michael Bond.

Cette comédie familiale est produite par David Heyman, le producteur de "Harry Potter", c'est dire si ce petit ours était entre de bonnes mains !

 

A la base, je pensais que c'était le genre de film que l'on va voir uniquement avec ses enfants, histoire de leur faire plaisir. Mais je dois dire que je me suis amusée du début à la fin, plongeant complètement dans l'aventure !

 

22112014154624_paddington.jpg

 

Paddington, c'est un un petit ours péruvien fraichement débarqué à Londres, à la recherche d'un foyer aimant et chaleureux. Au lieu de cela, il se retrouve confrontée à une ville où la grisaille et la pluie tranchent avec la chaleur du Pérou et où personne ne prête attention à un petit ours, seul, perdu sur le quai d'une gare. Heureusement, Mme Brown va, quant à elle, se retourner sur lui et lui tendre la main, malgré l'air circonspect de son mari.

Une fois dans la maison de ses hôtes, Paddington va se révéler aussi gaffeur qu'attachant et finira par ravir le cœur de sa famille d’accueil, en devenant un des leurs, à part entière.

 

Paddington-36858_5.jpg

 

Paddington-36858_7.jpg



Le personnage Paddington est bluffant de réalisme et ses expressions sont d'une telle justesse qu'il est difficile d'y résister.

Les acteurs sont eux aussi parfaits dans leur rôle et autant vous dire que le haricot magique était pétrifié face à une Nicole Kidman grimée en taxidermiste sans vergogne. Enfin, le doublage de Paddington par Guillaume Gallienne est d'une pure merveille 

Quant aux décors, on craque complètement : on se retrouve dans Portobello Road avec ses maisons colorées, au Muséum d'histoire naturelle, ... une visite délicieuse de Londres qui donne envie de monter dans le premier Eurostar.

 

 

Et voila la bande annonce !

20:48 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

26/11/2014

Et chez nous, on lit quoi ?

 

 

Pour répondre à cette question, nous avons décidé d'aller squatter chez notre libraire préférée, ELIABAR.

Je vous invite donc à aller y faire un tour !

 

IMG_0636.JPG

 

IMG_0442.jpg

14:08 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------