Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2014

Tu vas disparaitre ?

 

Il n'y a pas très longtemps, le haricot nous a demandé " Est-ce qu'un jour vous allez disparaitre ?"

Nous avons été pris de court par cette question que nous n'avions pas vu venir ! Rien, dans les évènements récents, n'expliquait ce genre de question.

 

Nous pensions donc à une question isolée, posée à la volée. Mais d'autres sont arrivées, plus pressantes:

- "Quand est-ce que papy et mamie vont mourir ?"

- "Où est le papa de papy ?", "Où vont les gens quand ils meurent ?"

- "Est-ce qu'on peut quand même continuer à les voir si on en a envie ?"

 

Apparemment, ce sont des questions qu'ils peuvent être amenés à se poser à cet âge là. Mais, face à ce flot de questions, auquel nous n'étions pas préparé, nous avons eu du mal à trouver les réponses adaptées. Nous avons alors décidé de nous tourner vers la littérature jeunesse afin de répondre à ses questions par l'intermédiaire des livres.

J'ai donc demandé à Eliabar (LA libraire de référence) ainsi qu'à mon libraire de quartier quelques conseils et voici une petite sélection d'ouvrages abordant le thème de la mort.

 

 

 Diapositive17.jpg

 

 

Diapositive18.jpg

 

Diapositive19.jpg

 

Le canard, la tulipe et la mort / La découverte de Petit-Bond / J'attends Mamy / Là où Mamie est partie / L'ours et la chat sauvage

Je vous ai mis les liens vers des sites marchands mais pour celles qui ont une librairie dans leur ville, pensez à aller acheter vos livres directement là-bas.

 

 

Ces livres nous ont permis de "déminer" la question et nous ont aidé à mettre les bons mots et les bonnes métaphores sur ce sujet délicat.

 

Et chez vous ? Vous avez déjà eu ces questions ?

Vous avez d'autres bons ouvrages à me conseiller ?

 

 

07:46 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

18/08/2014

tatoo bon

 

Austin Tott, un photographe, a réalisé une série de photos mettant en valeur des tatouages, réalisés sur des poignets. 

Et histoire d'en dire plus sur la personnalité de celui qui les porte, les tatouages sont conceptualisés, dans un décor naturel ou artificiel.

 

Je suis vraiment tombé sous le charme de cette série que j'ai eu envie de partager avec vous !

 

Austin-Tott-tattoo-bateau.jpg

Austin-Tott-tattoo-renard.jpg

Austin-Tott-tattoo-velo.jpg

Austin-Tott-Tattoo-triangle.jpg

Austin-Tott-parapluie-tattoo.jpg

 

Austin-Tott-tattoo-sapin.jpg

tatouage-guillemets.jpg

Tattoo-guillemets.jpg

Austin-Tott-tattoo-verrou.jpg

18:44 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

11/08/2014

Ce lien là ...

 

Petite, j’allais souvent passer des vacances au vert chez mes grands-parents. Ils habitaient un petit village qui est vite devenu mon terrain de jeu.

Je me souviens de leur grande maison et de leur grand jardin qui, plus tard, ont rétréci avec mes yeux d'adulte.

 

 

Enfant, la maison et le jardin étaient l'endroit rêvé pour de longues parties de cache-cache. Là-bas, j'ai passé des heures et des heures à jouer, à rêver, à imaginer, à m'évader … sous le regard bienveillant de mes grands-parents.

 

Ces moments là, je les ai gardés précieusement en mémoire et, aujourd'hui, il me reste plein de doux souvenirs. Des souvenirs dans lesquels j'aime parfois me replonger, un brin amusée, un brin nostalgique.

 

Je me souviens notamment quand ma grand-mère me pinçait les joues et m’appliquait un peu de son blush pour me donner un effet bonne mine, je me souviens de ses chignons incroyables et du jour où elle a coupé sa longue chevelure car cela lui demandait trop d’entretien, je me souviens de nos parties de cartes et des fou rires qui en découlaient, je me souviens des joues qui piquent de mon grand-père et de son parfum flottant dans l'air, je me souviens de ces soirs d’été où nous piochions dans la malle à déguisements pour assurer le spectacle devant la famille au grand complet, je me souviens de cet arbre en forme de moto sur lequel mon frère et moi avons enchainé les kilomètres, je me souviens du plan d'eau et de son toboggan où on se brulait les fesses, ...

 

Je me souviens.

Des souvenirs, j'en ai en pagaille.

Des doux et des rigolos.

Mais aussi des plus intenses, des plus profonds.

 

Je me rends compte à quel point ces moments, partagés avec eux, m'ont enrichis, m'ont fait grandir.

 

Et, aujourd'hui, quand mes enfants vont à leur tour chez leur grands-parents prendre leur quartier d'été, je me demande ce qu'ils garderont de ces moments partagés. J'espère qu'ils vivront des expériences hors du commun, qu'ils feront les 400 coups avec leurs cousins, qu’ils se façonneront leurs propres souvenirs, avec leurs yeux d'enfants. Et que les adultes qu'ils deviendront, aimeront s'en rappeler.

 

 

4033801708.jpg

La briochette bébé avec Mamilie

06:38 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------

07/08/2014

Pour ne rien oublier en 2015 !

 

Je suis complètement accro au Frankie diary : leur format, leur design, le grammage, ... j'aime tout.

 

Cela fait donc maintenant 3 ans que je trimballe ces agendas dans mon sac et que j'y griffonne tous mes rendez-vous (enfin, presque ... celles qui me connaissent doivent déjà penser à ma capacité à "oublier" mes rendez-vous ... ahem)

 

Et vu le succès que ces agendas rencontrent, je les prends toujours en pré-commande, dès le mois d'août ! Sinon, autant vous dire que vous verrez vite le mot "épuisé" s'afficher en dessous.

 

Donc pour celles qui aiment aussi ces agendas, ou qui veulent les tester, dépêchez-vous, ils sont déjà en, pré-commande sur le site FRANKIE PRESSE

 

product-1410-080753.jpg

product-1410-gallery-03.jpg

product-1410-gallery-04.jpg

 

 En attendant je continue de noircir les pages du 2014 !

 

agenda.JPG

13:24 Publié dans Rubrique à Brac | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |

----------------------------- ? -----------------------------